La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
Jeudi 23 mars 2017 Min Max
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Un plat pour Blois

Si la gastronomie est une force d'attractivité majeure pour certains territoires, force est de constater que Blois n'est pas encore reconnue pour une spécialité culinaire singulière, salée ou sucrée. Le concours populaire Quel plat pour Blois ? a pour objectif de répondre à cette problématique, en sélectionnant un plat salé et un plat sucré symboliques, parmi les propositions des passionnés amateurs et professionnels de Blois.

Organisé par la Ville de Blois et l'office du tourisme Blois-Chambord, avec la collaboration de restaurateurs, de l'association des commerçants Blois Shopping et de la Direccte, le concours Quel plat pour Blois ? s'est déroulé en plusieurs temps :

  • en février 2017, les candidatures, qui étaient ouvertes à toutes et tous, ont été sélectionnées par le jury sur la base de cahiers des charges ;
  • le 11 mars 2017, la finale a réuni les candidates et candidats sélectionnés et le jury a désigné un plat gagnant salé et un plat gagnant sucré, en fonction du goût et de la mise en scène ;
  • désormais, ces derniers vont représenter le territoire à travers différentes promotions, notamment lors de la Fête de la gastronomie en septembre 2017, avec plusieurs ateliers de cuisine.

Le plat gagnant salé : la poularde 1550 au safran, de Catherine Lloret

Voir l'image en grandLe cahier des charges pour le plat salé imposait l'inclusion d'une volaille, d'un vin d'appellation produit dans le département du Loir-et-Cher et d'épice(s). Les recettes devaient utiliser des produits locaux en priorité et pouvoir être réalisées tout au long de l'année, indépendamment des saisons. Enfin, les recettes devaient être suffisamment accessibles pour pouvoir être réalisées facilement par le grand public, en complément des professionnels.

Ce cahier des charges était issu d'une vieille recette de la Renaissance, cuisinée en son temps à Blois, terre royale : la galimafrée. On en trouve les premières traces aux XIVe et XVe siècles, sous la plume de Guillaume Tirel, dit Taillevent. La première copie connue date de la première moitié du XIVe siècle. Cet ouvrage, Le Viandier (terme  qui désigne tout type de nourriture), compte six éditions imprimées au XVe siècle.

Le 11 mars 2017 matin, les candidates et candidats sélectionnés se sont retrouvés au lycée d'hôtellerie et de tourisme de Blois pour réaliser leur recette. Dans un cadre d'excellence et dans une bonne ambiance, les élèves et professeurs du lycée ont aidé les participants en les orientant dans la cuisine et en les conseillant sur l'usage des matériels professionnels.

Après une compétition de haut niveau, le jury a désigné plat salé gagnant la poularde 1550 au safran, de Catherine Lloret. La Ville diffusera très prochainement plus d'information sur le plat, son auteure et la recette.

Le plat gagnant sucré : le verger blésois, d'Olivier Dupont

Voir l'image en grandLe cahier des charges pour le plat sucré imposait l'inclusion de chocolat et d'un fruit de saison (fraise, pomme, poire, coing, etc.). Comme pour le plat salé, les recettes sucrées devaient être suffisamment accessibles pour pouvoir être réalisées facilement par le grand public, en complément des professionnels.

Au XIXe siècle, Blois disposait d'une vraie culture du chocolat et de nombreux chocolatiers restent présent dans la ville, ce qui a motivé son inclusion dans le cahier des charges. Quant au fruit de saison, il a été proposé vu les nombreuses cultures maraîchères dans le département.

Le 11 mars 2017 après-midi, les candidates et candidats retenus se sont retrouvés au CFA alimentation de Blois pour réaliser leur recette. Concentration et précisions étaient au programme. Les élèves et enseignants du CFA ont aidé les participants là aussi.
Parmi des plats très pointus, le jury a désigné gagnant le verger blésois, d'Olivier Dupont. La Ville diffusera très prochainement plus d'information sur le plat et son auteur, mais vous pouvez déjà télécharger la recette du plat sucré et l'essayer chez vous.

Zoom : le jury du concours

Neuf personnes, représentant respectivement les acteurs locaux de la restauration, les représentants du lycée hôtelier et du CFA et la municipalité de Blois, ont participé au jury.

Pour le plat salé :

  • Marc Gricourt, maire de Blois ;
  • Gérard Fauvin, professeur à la retraite du Lycée des métiers d'hôtellerie et du tourisme de Blois ;
  • Christophe Cosme, restaurateur (Rendez-vous des pêcheurs) et membre du conseil d'administration de l'office de tourisme Blois-Chambord ;
  • et Fabrice Ferrand, restaurateur (Le Rhinocéros, à Saint-Laurent-Nouan) et membre de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH).

Pour le plat sucré :

  • Catherine Monteiro, conseillère municipale, adjointe au maire ;
  • Jean-Claude Bottier, professeur à la retraite du Centre de formation des apprentis ;
  • Christophe Hay, restaurateur étoilé (La Maison d'à côté, à Montlivaut) ;
  • Stéphane Buret, pâtissier (Pâtisserie-chocolaterie Stéphane Buret, à Blois) et président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Loir-et-Cher ;
  • et Chantal Trotignon, présidente de l'Office du tourisme.

Des participants de haut niveau récompensés

Voir l'image en grandAfin de féliciter l'ensemble des personnes ayant été sélectionnées, plusieurs prix ont été attribués :

  • premier prix : un vol en montgolfière pour deux personnes (valeur 400 €) ;
  • deuxième et troisième prix : un repas pour deux personnes dans un restaurant blésois (valeur 150 €) ;
  • et du quatrième au huitième prix : un chèque Blois shopping (valeur 50 €).

 

Bravo à toutes et tous !

Et maintenant ?

Voir l'image en grandAfin de favoriser l'appropriation des deux recettes par le plus grand nombre, plusieurs actions sont envisagées :

  • un événement lors de la Fête de la gastronomie les 22, 23, 24 septembre 2017 sera proposé (les deux recettes gagnantes pourront être notamment mises en avant via des ateliers cuisine auprès du grand public) ;
  • les restaurateurs et pâtissiers seront encouragés à proposer à leur carte les recettes, interprétées à leur manière ;
  • l'Office de tourisme Blois-Chambord valorisera également les deux recettes ;
  • et des repas de découverte seront proposés lors du festival des Rendez-vous de l'Histoire.

Avec la participation de l’État

République française, prefet région Centre-Val de LoireLa direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi a apporté sa participation à la mise en place de ce concours.

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Economie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales contact