La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
Samedi 27 mai 2017 Min 17° Max 30°
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Aménagement Coeur de ville - Loire : communiqué de Marc Gricourt

Le 16/12/2016
Retrouvez la réaction de Marc Gricourt, maire de Blois, aux propos tenus par le président de la CCI dans la Nouvelle République du 16/12/16 concernant le centre-ville de Blois.

Aménagement Coeur de ville - Loire : communiqué de Marc GricourtVoir l'image en grand

Communiqué

Réaction de Marc Gricourt, maire de Blois, aux propos tenus par le président de la CCI

dans la Nouvelle République du 16/12/16 concernant le centre-ville de Blois

 

Les difficultés que rencontrent certains commerces du centre-ville de Blois sont une réalité. Elles sont largement dues à la conjoncture nationale, à des évolutions des modes de consommation et à l'impact des centres commerciaux extérieurs. L'étude récente du ministère de l'économie (http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/Rapport_RevitalisationcentresvillesVdef_octobre2016.pdf) confirme cette situation qui touche plus fortement les villes moyennes parmi lesquelles Blois qui ne s'en sort pas trop mal.

 

Les travaux de réaménagement du centre-ville peuvent aussi avoir un impact.

C'est la raison pour laquelle nous avons mis en place un dispositif d'indemnisation pour accompagner les commerces en prise directe avec le chantier, sur un examen précis de la situation financière et comptable des entreprises par une commission mixte, présidée par un magistrat de la Chambre régionale des comptes. Une initiative exemplaire dans une ville moyenne.

 

La durée des travaux s'appuie sur un calendrier serré : à l'origine 5 ans, ramené à 4 ans à la demande des acteurs économiques et moi-même. Cela a été possible par une mobilisation forte de nos services et des entreprises. La remise en cause du travail, du sérieux et de la rapidité d'intervention des entreprises par le président de la CCI est surprenante et choquante. Les responsables de ces entreprises apprécieront.

 

En outre, dans l'hypothèse où un calendrier encore plus serré aurait pu être envisagé, ce sont les capacités d'investissement de la Ville qui ne pouvaient le permettre dans ce contexte de contraintes budgétaires lié notamment aux baisses de dotations.

 

Le suivi du chantier est effectué de façon remarquable par les agents de la Ville et l'élu en délégation sur les travaux. C'est là aussi une remise en cause des compétences et de l'efficacité de nos agents que je ne peux accepter.

 

Le calendrier est tenu et il le sera pour cette dernière tranche en 2017 pour la rue Porte-Côté.

 

La Ville a pris ses responsabilités pour accompagner au mieux cette phase de grands travaux sur plusieurs années :

- avec la reprise en gestion publique du stationnement, de nouvelles tarifications et des gratuités qui occasionnent une fréquentation en hausse de nos parkings souterrains notamment Valin de la Vaissière (jusqu'à une heure gratuite dans les parkings souterrains chaque jour et 2h gratuites le samedi après-midi moyennant un ticket à retirer chez les commerçants).

- la réalisation, en lieu et place de la piscine Saint-Jean, d'un parking gratuit d'une centaine de places.

- le maintien de la traversée du centre-ville, certes dans un sens mais avec le maintien des transports en commun dont la navette gratuite mise en place par l'agglomération.

- le développement des actions d'animation en centre-ville, notamment l'été et aujourd'hui dans le cadre de Des Lyres d'Hiver, avec 100 000 € de plus engagés cette année par la Ville.

- des choix politiques pour favoriser tout au long de l'année l'attractivité notamment touristique (création de la Fondation du doute, de la Maison de la bd, les Expositions au Château...).

- une politique volontariste en matière de tranquillité publique avec l'installation de nouvelles caméras autour de la place Louis XII, des patrouilles de police, la création l'an prochain d'une brigade cynophile.

- enfin, le recrutement début 2017 d'un chargé de mission commerce (Ville-agglomération).

 

Les questions commerciales et d'activité du centre-ville sont une préoccupation partagée par l'agglomération qu'elle place en priorité 1 pour les extensions de surfaces commerciales en s'appuyant sur des études de cabinets indépendants spécialisés sur la question. De ce point de vue, un soutien de la CCI serait cohérent et bienvenu.

Pour la défense du commerce de centre-ville, et pour la première fois dans l'histoire, les élus de Blois et de l'agglomération se sont opposés à des projets d'extensions commerciales à l'extérieur.

 

Qu'attendre de la CCI ?

Un travail constructif avec notre collectivité comme nous le connaissons depuis 2008 dans des conditions excellentes avec la CMA ou la Chambre d'agriculture.

Des soutiens sur des projets pour conforter l'attractivité de notre centre-ville et donc du commerce.

Pas seulement l'expression d'attentes ou de leçons données à la collectivité mais des propositions qu'elle pourrait porter, pourquoi pas un complément d'indemnité à côté de ce que fait déjà la Ville ? Un vrai accompagnement en amont des difficultés par la présentation de tous les dispositifs d'aide existants ?

On est, de la part du président de la CCI et de certains, qui ne font pas l'unanimité du monde économique du centre-ville, dans une posture clairement politique, de critique sans réponse de leur part pour venir en aide aux acteurs économiques qui souffrent.

Notre responsabilité d'aménageur et d'animation de la ville est assumée, à chacun ses responsabilités, il est vrai que nous sommes les seuls à accompagner.

Le chantier ira à son terme, conscient qu'il impacte plus fortement certains acteurs économiques, mais c'est une obligation politique qui nous incombe pour l'avenir. Préparer l'avenir, c'est s'engager, pour cela dans un projet largement partagé, avec des élus qui n'ont pas attendu la CCI de Loir-et-Cher pour aller à des colloques sur les questions qui préoccupent les villes moyennes et dans le respect des engagements pris, que ce soit en terme financier ou de calendrier.


Partager cet article :
| Autres

Retour

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Economie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales contact