La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

La gare en histoire

Carte postale gareVoir l'image en grandEn 1835, des projets de liaison ferroviaire de Paris à Tours et à Nantes reçurent un avis favorable du conseil municipal de Blois. Mais, c’est la loi du 11 juin 1842 qui donna l’impulsion à la construction des lignes principales du réseau ferré depuis Paris. La liaison Paris-Orléans fut ainsi ouverte en 1843 puis prolongée jusqu’à Tours via Blois seulement trois ans après.

La gare que nous connaissons actuellement a été précédée d’un premier "embarcadère", plus au nord, construit pour la ligne Orléans-Tours sur les plans d’Édouard Massé (architecte également de l’actuel Palais de justice). C’est le 23 mars 1846 que le train passa donc pour la première fois dans notre ville. Le 26 mars un convoi inaugural de la ligne, sous la présidence des ducs de Nemours et de Montpensier, fils du roi Louis-Philippe, fit halte à Blois, vingt courtes minutes…

Le service normal de la gare de la Compagnie d’Orléans (deux trains par jour dans chaque sens pour les voyageurs et deux autres pour les messageries) fut ouvert le 2 avril de la même année. Il fallait alors 3h45 puis 2h50 pour relier Tours à Orléans, le prix du billet équivalant à deux journées de travail d’un ouvrier.

Efficace par sa rapidité et sa régularité, le chemin de fer mit un terme à la navigation commerciale sur la Loire. Aussi, face à l’augmentation du trafic ferroviaire, consécutive notamment à l’ouverture de lignes supplémentaires vers Vendôme et Romorantin, le premier "embarcadère" ne tarda-t-il pas à révéler ses limites.

Entre 1889 et 1893, il fut donc procédé à la construction d'une nouvelle gare à l’ouest de l’ancien bâtiment, barrant ainsi l’axe des Allées (qui reliait le château à la forêt), et qui s’accompagna de la restructuration du quartier (nouvelle voirie, pont sur la voie ferrée, implantations d’immeubles et d’édifices industriels). L’envergure régionale de cette station s’étoffa avec l’essor de lignes de chemin de fer secondaires, entre 1880 et 1910, qui, à l’époque, faisaient du Loir-et-Cher un des départements les mieux équipés de la région, sinon de toute la France.

Docuthèque

Première exposition : Diagnostic et enjeux
Consulter les panneaux

Seconde exposition : Projets d'aménagement
Consulter les panneaux d'introduction (vers un nouveau visage, passerelle et aménagement de l'Îlot Ducoux)
Consulter les panneaux de l'Atelier Cité architecture
Consulter les panneaux d'Arep Ville
Consulter les panneaux de Germe et Jam

Troisième exposition : Projet quartier gare

Consulter les panneaux d'exposition gare

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact