La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
Dimanche 24 mars 2019 Min Max 12°
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Budget 2019

Le budget 2019 a été voté le 17 décembre 2018. Retour sur les priorités de cette année avec le maire, Marc Gricourt.

Dans quel contexte ce budget 2019 a-t-il été élaboré ?

Marc Gricourt : « Chaque année, l’exercice budgétaire est de plus en plus difficile. Les marges de manœuvre financières s’amenuisent, les exigences de nos concitoyens grandissent, le contrôle de l’État restreint une part de notre liberté d’administration de la collectivité et nous avons décidé de ne pas augmenter les taux d’imposition locale.

Cet engagement est tenu cette fois encore, comme depuis 2011 et l’exercice est délicat. Mais notre bonne gestion des dépenses mais aussi de la dette nous permet de garantir des finances saines et un programme d’actions ambitieux, tout en maintenant nos politiques publiques du quotidien et notre soutien au monde associatif. »

Budget 2019 : 87,3 millions d’euros

Les engagements pour 2019,
en lien avec le plan de mandat
  • Nouveau gymnase Balsac et réhabilitation des gymnase Traoré et Cerdan
  • Construction d’un nouveau groupe scolaire
  • Aménagement du parvis de la gare et poursuite de la création du nouveau quartier gare
  • Fin de l’ACVL (aménagement cœur de ville–Loire)
  • Déconstruction du collège Saint-Charles et fouilles archéologiques pour le Carré Saint-Vincent
  • Lancement d’une étude pour le réaménagement du square Valin-de-la-Vaissière
  • Mise en lumière du pont Jacques-Gabriel
  • Transfert de l’office de tourisme et du musée de la Résistance à la place d’Expo 41
  • Travaux de voirie dans divers quartiers
  • Programme d’amélioration de l’habitat
  • Rénovation du patrimoine bâti
  • Développement de la feuille de route du commerce
  • Plan « climat air énergie » du territoire

Voir l'image en grand

Recettes

Voir l'image en grand

Quelles sont vos priorités pour 2019 ?

M. G. : « L’éducation reste notre priorité. Ainsi au titre des investissements, sur un total de 13,5 millions d’euros (hors dette), 2,7 millions d’euros sont consacrés à l’enfance (entretien des structures - écoles, crèches… — et construction d’un
nouveau groupe scolaire). L’entretien du cadre de vie et de la voirie s’élève quant à lui à 1,7 millions d’euros sur la base d’un programme de priorisations établies au printemps dernier et qui nous permet d’intervenir en priorité sur les voies les plus abîmées, en veillant à répartir l’effort sur l’ensemble des quartiers.

Au titre de notre engagement sur la transition énergétique, ce sont plus de 3 millions d’euros qui auront été investis depuis 2014 avec cette année un effort porté à 630 000 euros au lieu des 500 000 habituels : l’énergie la moins polluante étant celle qu’on ne consomme pas, ces travaux relèvent du devoir de préservation de la planète mais aussi d’une bonne gestion financière en limitant les dépenses de chauffage notamment.

Nous avons aussi voulu engager d’importants travaux sur le patrimoine sportif, culturel et architectural de la ville, avec le nouveau gymnase Balzac, la réhabilitation des gymnases Traoré, Cerdan, la mise en lumière en 2019 du pont Jacques-Gabriel, pour renforcer notre activité touristique et culturelle avec les travaux au pied du château sur le site Expo 41 qui accueillera l’Office du Tourisme, le musée des résistances et le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine à la rentrée prochaine.

Je n’oublie pas la transformation du quartier gare. Le réaménagement du parvis sera effectif début 2020, avant que de nouvelles constructions ne voient le jour. Le carré Saint-Vincent avance lui aussi. Ainsi le collège Saint-Charles sera déconstruit d’ici le mois de mars et laissera place à plusieurs mois de fouilles archéologiques.

Aux côtés de ces investissements, nous maintenons notre politique en faveur de la propreté urbaine, de la sécurité, de la culture, du sport, des grands événements et du soutien au monde associatif ; ce sont toutes ces politiques qui font le vivre ensemble à Blois. »

Comment qualifieriez-vous ce budget ?

M. G. : « En plus des propos que je viens de tenir, deux derniers marqueurs caractérisent ce budget. Le premier est l’innovation dans un contexte de crise démocratique. Depuis 2008, nous veillons chaque année à inscrire des crédits en sections de fonctionnement comme d'investissement pour soutenir et accompagner le travail des différentes instances consultatives. J'ai souhaité l'année prochaine aller plus loin en consacrant 1 % du budget d'investissement à la participation. Il s’agit d’inviter les Blésois (hors instances consultatives), à faire des propositions et à décider de l’utilisation des 125 000 euros constituant ce budget participatif. Nous aurons l’occasion d’y revenir prochainement.

Le second marqueur est la solidarité. L’inégale répartition des richesses pointée notamment par le mouvement des gilets jaunes ne peut nous laisser indifférents et doit nous interroger sur notre système de répartition. Aussi et malgré les contraintes fortes de gestion pesant sur la collectivité, j’ai choisi d’augmenter le montant des subventions destinées aux associations, qui atteindra 4 464 000 euros, hors caisse des écoles. Alors que d’autres collectivités proches en font un levier d’économie pour respecter leurs engagements contractuels avec l’État, nous avons opté pour un choix radicalement différent en maintenant l’effort et même en le renforçant dans certains domaines d’activités, estimant que le tissu associatif est support d’emploi et joue un rôle primordial en terme de solidarité et de lien social dans la vie de la cité.

Ce budget 2019 est donc un budget qui poursuit la transformation de la ville, garantit une bonne gestion financière avec un endettement contrôlé et inférieur à celui de 2008, des investissements qui préparent l’avenir et le maintien d’un niveau de service pour les habitants, même si c’est plus difficile chaque année.

C’est un budget volontaire, celui d’une équipe pleinement au travail et d’un maire à l’écoute, conscient des attentes du moment et des impératifs et besoins de la ville et de ses habitants pour demain. »

Pour aller plus loin : quatre graphiques importants


 


 

 

 


 

 

 

 


 

 

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact