La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
  • Entretien des routes : comment la Ville priorise ses interventions

    Découvrez la carte de l’état des routes qui permet à la Ville de prioriser et programmer les travaux.

Arrêter le défilement des actualités Lancer le défilement des actualités
Mercredi 19 septembre 2018 Min 11° Max 26°
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

L'eau de Blois

Le cycle de l'eau

Voir l'image en grandL’approvisionnement de la ville de Blois en eau potable provient de deux ressources différentes : deux captages dans la Loire à Blois (60 %) et deux captages dans la nappe des calcaires de Beauce à « Pimpeneau », à Vineuil (40 %). Cette diversité des ressources permet de maintenir une qualité physico-chimique constante, de réduire les risques de pollution et est un gage de sécurité des approvisionnements en cas de sécheresse. Ces ressources en eau sont protégées par la mise en place de périmètres de protection. Le traitement des eaux prélevées (transformation de l'eau brute en eau potable) est assuré par l'usine des eaux, grâce à la mise en œuvre de différents procédés techniques (décantation, filtration sur sable et charbon, utilisation des sels de fer pour le traitement, désinfection à l’ozone et au chlore, etc.) afin de garantir la qualité de l’eau mise en distribution. L'eau est ensuite stockée dans un château d'eau afin d'être distribuée à une pression convenable.

Les dernières phases du cycle consistent à collecter les eaux usées, puis les traiter dans une station d'épuration, afin de pouvoir enfin les rejeter dans la Loire.

L'eau de Blois est une eau équilibrée et de bonne qualité. Elle fait l'objet d'analyses régulières qui confirment sa qualité et dont les résultats sont publics et diffusés tous les ans avec la facture.

Gestion publique depuis octobre 2016

Après une gestion confiée à la société Veolia depuis 1996, l'équipe municipale a fait le choix de reprendre la gestion à 100 % de façon publique (« régie »). La principale motivation des élus était d'être en mesure de mieux maîtriser la gestion d'un bien devenu rare et précieux, et de permettre une plus grande proximité entre les usagers et les intervenants. La reprise en gestion publique (« régie ») est donc effective depuis le 1er octobre 2016. La production et la distribution de l’eau potable dépendent de la Ville de Blois, tandis que l’assainissement (collecte et traitement des eaux usées) est à la charge d’Agglopolys. L’ensemble est effectué au sein de ce service mutualisé « Eau de Blois », entre les deux collectivités, par des agents qui assurent également les relevés des compteurs, la facturation unique pour tout le cycle de l'eau et la relation avec les usagers.

Mars 2018 : un premier bilan, après 18 mois de gestion publique

Si pour beaucoup d'usagers, ce transfert a été « transparent », une des premières conséquences visibles figurera sur leur facture dans l'année 2018. En effet, la part variable de l'eau potable fournie en 2018 à Blois est facturée 30 % de moins, ce qui représente une économie de près de 70 € par an, pour un foyer de quatre personnes consommant en moyenne 120 mètres cubes dans l'année.

Fin 2017, une étude financière a confirmé la solidité du dispositif de régie publique et mis en lumière la possibilité de cette baisse, mais également celle de nouveaux investissements pour entretenir le réseau d'eau. L'effort d'investissement a ainsi doublé en 2018. Il permettra à la fois de remplacer les parties vieillissantes du réseau mais aussi de travailler sur la « perte en ligne », c'est à dire de détecter et de résorber les fuites, qui sont responsables de 15 % de perte d'eau, grâce à un système de localisation des fuites.

Si tout avait été préparé pour que le transfert n'occasionne pas de problème pour les usagers, en coulisses, il a fallu recruter et former de nombreux agents pour être opérationnels dès la reprise de la régie. De même, il a fallu développer et mettre au point les outils informatiques pour la gestion des abonnements, des factures, etc. Ce projet a mobilisé élus et services pendant plusieurs mois afin que le changement d'organisation ne soit pas synonyme de confusion pour les usagers. Seules celles et ceux qui avaient choisi le règlement par prélèvement ont du signer une nouvelle autorisation.

La facturation : comment ça marche ?

Par simplicité, les facturations de l'eau potable et de l'assanissement sont regroupées sur une même facture, même si elles ne relèvent pas des mêmes collectivités (la première est assurée par la Ville de Blois et l'autre par Agglopolys). Pour tout le monde, les relevés d'eau sont effectués deux fois par an, comme les factures. Pour payer votre facture, vous avez le choix : par chèque, en espèce (au service de L'eau de Blois), par virement, par carte bancaire (sur place ou par Internet) et par prélèvement (mensuel ou à échéance).

Adopter les bons gestes

L'eau potable est un bien vital et précieux, qui ne doit pas être gaspillé.

  • Préférer l'eau du robinet, de qualité et bien plus économique ;
  • gare aux fuites (100 litres d'eau par jour pour un robinet qui goutte et 400 pour une chasse qui fuit) ;
  • couper l'eau quand on se lave les dents ou dans la douche ;
  • utiliser des appareils économes (chasse d'eau, électroménager, mitigeur, stop douche, etc.) ;
  • arroser le soir au pied des plantes, biner son jardin ;
  • collecter les eaux de pluie qui peuvent servir à l'arrosage des plantes ;
  • utiliser l'eau de lavage des légumes pour arroser les plantes.

En chiffres

  • 12 400 abonnés (fin 2017)
  • 47 500 habitants desservis
  • 12 600 branchements
  • 258 km de canalisation
  • 9 800 mètres cubes d'eau sur 4 sites de réservoirs (usine des eaux, Saintes-Maries, Cabochon et zone Nord
  • 4 284 000 mètres cubes d'eau produits en 2016
  • 3 910 000 mètres cubes d'eau distribués en 2016
  • 374 000 mètres cubes d'eau exporté à La Chaussée-Saint-Victor et Villebarou
  • 3 275 000 mètres cubes d'eau consommés à Blois

À la maison, nous consommons 150 litres d'eau par jour (93 % pour notre hygiène et l'entretien de la maison, 7 % pour la boisson et la cuisine) :

  • 60 à 80 litres pour une douche ;
  • 150 à 200 litres pour un bain ;
  • 10 à 30 litres pour le lave-vaisselle ;
  • 60 litres pour le lave-linge ;
  • et 6 à 12 litres pour une chasse d'eau.

Blois, ville solidaire

Ouvrir son robinet et avoir de l’eau potable : tout le monde n’a pas cette chance et dans certains pays, l’eau est porteuse de nombreuses maladies.

C’est dans ce contexte de solidarité que Blois s’implique dans le projet de l’association Solidarités International à Kalémie, en République démocratique du Congo, afin d’améliorer les réseaux d’alimentation en eau potable. Une contribution de 20 000 € qui aidera à mieux lutter contre le choléra qui touche les habitants de cette région.

Cette coopération va de pair avec la participation de la Ville au fonds de solidarité logement du Département qui aide les personnes en difficulté à payer leur facture d’eau.

 

Coordonnées

Eau de Blois
1 rue Honoré-de-Balzac
Tél : 08 06 000 139 (coût d'un appel local)

contact@eaudeblois.fr

Accueil ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30. (Fermé le jeudi matin)

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact