La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
  • Entretien des routes : comment la Ville priorise ses interventions

    Découvrez la carte de l’état des routes qui permet à la Ville de prioriser et programmer les travaux.

Arrêter le défilement des actualités Lancer le défilement des actualités
Dimanche 22 juillet 2018 Min 15° Max 27°
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Risques majeurs

Depuis plusieurs années, la Ville de Blois est engagée très activement dans la prévention et la gestion des risques naturels et technolo­giques. Chacun d’entre nous doit avoir conscience qu’un événement majeur ayant des conséquences importantes peut survenir sur le territoire de notre commune. Les phénomènes météorologiques récents, telles que la tempête Xynthia fin février 2010 ou la canicule en Russie en juillet 2010, nous rappellent à quel point les conséquences peuvent être catastrophiques : lourd bilan humain, pertes matérielles et économiques, séquelles morales... Nous ne sommes pas à l’abri de pareils phénomènes à Blois.

Bords de LoireVoir l'image en grandPar ailleurs, notre ville est concernée en premier lieu par le risque d’inondations liées aux crues de la Loire. Bien que des aménagements aient été réalisés (barrages, digues...), des épisodes de précipitations maximales pourraient faire sortir le fleuve de son lit. La prise en compte de ce risque dans l’aménagement de notre territoire est absolument nécessaire. Le Plan de Prévention des Risques d’Inondation (entré en révision en 2010) intégré au Plan Local d’Urbanisme assure cette fonction (de prise en compte du risque inondation) notamment pour l’acquisition ou la construction de biens.

La Ville de Blois est également exposée aux risques de mouvements de terrain (liés aux coteaux et cavités souterraines ainsi qu’au retrait-gonflement des sols argileux) au titre des risques naturels. Les risques technolo­giques sont aussi omniprésents : industriel, transport de matières dangereuses et nucléaire.

Droit à l'information préventive

La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 réaffirme le droit d’accès de tout citoyen à l’information sur les risques majeurs auxquels il est exposé et sur les mesures de sauvegarde pour s’en protéger.
Dans ce cadre, le Préfet de Loir-et-Cher a rendu public le Dossier Départemental des Risques Majeurs. Sur cette base, chaque commune concernée doit élaborer son Dossier d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).
Ainsi, le Maire doit informer la population sur :

  • les risques majeurs existants sur la commune,
  • les mesures de prévention,
  • l’organisation des secours
  • L’objet du DICRIM est d'informer le citoyen sur les phénomènes, leurs conséquences et les mesures pour s’en protéger et en réduire les dommages, il sera ainsi moins vulnérable.
Notion de risque majeur

Un événement potentiellement dangereux est un aléa, il ne devient un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux humains, économiques ou environnementaux sont présents.
Les risques majeurs sont regroupés en 4 familles :

  • Risques naturels (inondation, mouvements de terrain, tempête, cyclone, éruption volcanique, avalanche, feu de forêt, séisme)
  • Risques technologiques (risques industriels, nucléaire, biologique, rupture de barrage...)
  • Risques transports de matières dangereuses (risques technologiques. On en fait cependant un cas particulier car les enjeux varient en fonction de l’endroit où se développe l’accident)
  • Risques sanitaires (pandémie, épidémie, ...).
  • Deux critères caractérisent le risque majeur :
  • sa faible fréquence : l’homme et la société peuvent être d’autant plus enclins à l’ignorer que les catastrophes sont peu fréquentes.
  • sa gravité : nombreuses victimes, dommages importants aux biens et à l’environnement.
L'alerte

C’est l’annonce d’un danger réel, important et imminent (nuage toxique, tornade...). Elle doit permettre de prendre des mesures de protection adaptées pour limiter l’impact sur les personnes et les biens. Les moyens d’alerte et les consignes varient selon l’évènement.
Un signal d’alerte unique plan national annonce un danger imminent.
3 séquences modulées d’une minute - 41 secondes espacées de 5 secondes

Les consignes générales de sauvegarde
  • Avant l’évènement :

Informez-vous en mairie des risques existants, des consignes spécifiques et des plans d’intervention.

  • Pendant l’évènement :

Mettez-vous à l’abri.
Écoutez la radio : France inter FM 88.1 MHZ/GO 1852 KH / Plus FM 89.4 MHZ
Respectez les consignes des autorités et des secours

  • Après l’évènement :

En cas d’évacuation attendez l’autorisation des autorités pour regagner votre domicile.
Informez les autorités des dangers observés. Evaluez les dégâts.

Astuce

Les équipements minimum à se procurer dans tous les cas et à conserver dans son domicile :

  • Radio portable avec piles ;
  • Lampe de poche avec pile ou système de dynamo ;
  • Papiers personnels ;
  • Médicaments d’urgence et votre traitement en cours ;
  • Couvertures traditionnelles mais aussi des couvertures de survie.

Inondations

Qu’est-ce qu’une inondation ?
L’inondation est une submersion plus ou moins rapide d’un territoire, avec des hauteurs d’eau variables, elle est due à une augmentation du débit d’un cours d’eau ou à une concentration des ruissellements provoqués par des pluies importantes en durée ou en intensité.
À Blois, au titre des risques majeurs, ce sont essentiellement les inondations de plaines occasionnées par le débordement de la Loire qui sont prises en compte.
Le quartier de Vienne et les quais rive droite, protégés par les levées sont toutefois vulnérables par remontée de nappe. Des ruptures de levées comme cela s'est déjà produit ne sont pas à exclure.

Mouvements de terrain - caves et cavités

Qu’est-ce que les phénomènes d’affaissement et d’effondrement ?
Ces phénomènes sont liés à la présence de cavités souterraines d’origine naturelle ou anthropique. Les affaissements sont des mouvements lents et progressifs. S’ils ne présentent pas de risque pour les personnes, ils peuvent avoir des conséquences sur les ouvrages en surface, allant de la simple fissuration jusqu’à la ruine complète. Les effondrements ont un caractère soudain ; les ouvrages peuvent être complétement détruits.

Qu’est-ce que les phénomènes d’éboulement de coteaux ?
L’évolution naturelle des versants rocheux engendre des chutes de pierres et de blocs.
Les coteaux nécessitent un entretien particulier afin de prévenir ces phénomènes et donc d’en limiter la gravité.
À Blois, le nord Loire est plus particulièrement concerné par le risque lié aux caves et cavités situées dans le coteau.
Le sud Loire est concerné par le risque d’effondrement lié à la présence de réseaux souterrains formés par la circulation de l’eau dans la roche calcaire (réseau karstique).

Ce qui doit alerter :

  • Des fractures s’ouvrent, véhiculent de l’eau, des racines y apparaissent ;
  • Les fractures se recoupent entre elles, des blocs tombent ;
  • Les maçonneries fissurent et se déforment ;
  • Des arrivées d’eau surviennent après un orage violent ou une longue période de pluie ;
  • Des bruits, des craquements.

Mouvements de terrain - argile

Qu’est-ce que le phénomène de retrait-gonflement des sols argileux ?
Ce phénomène se caractérise par une variation de la teneur en eau des sols argileux. Dur et cassant lorsqu’il est desséché, il devient plastique et malléable à partir d’un certain niveau d’humidité.
Ces modifications de consistance s’accompagnent de variations de volume, dont l’amplitude peut être parfois spectaculaire.

Le risque à Blois
Depuis les années 90, plus de 150 sinistres ont été répertoriés sur le territoire de la ville. Ils ont occasionnés la publication de 5 arrêtés de catastrophe naturelle.

Transport de matières dangereuses

Le risque Transport de Matières Dangereuses (TMD) est consécutif à un accident se produisant lors du transport de tout type de produit inflammable, explosif, toxique, corrosif ou radioactif, par voies routière, ferroviaire, fluviale ou par canalisation. Il peut avoir des conséquences graves pour la population, les biens ou l’environnement.

Les principaux dangers sont :
l’explosion, l’incendie et la dispersion dans l’environnement de produits toxiques.
À Blois, compte tenu des infrastructures existantes, un tel accident peut intervenir par voie routière ou ferroviaire. Les accidents liés au transport routier peuvent se produire sur l’ensemble des axes circulés de la commune. L’évaluation des flux est difficile puisqu’ils varient dans l’année en fonction des besoins notamment du secteur industriel. S’agissant du transport de matières dangereuses par voie ferrée, il est à Blois estimé à 3% du trafic fret. Soit 2 à 3 trains par jour. Spectaculaire.

 

Industriel

Un risque industriel est un événement accidentel sur un site industriel entraînant des conséquences graves, pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens ou l’environnement.
La directive européenne Seveso 2, classe les entreprises à plus haut risque qui utilisent les produits ou procédés de fabrication dangereux. Elle impose la maîtrise des dangers liés aux activités industrielles à haut risque.
A Blois, il y a une trentaine d’installations classées soumises à autorisation situées essentiellement dans la zone industrielle nord. Parmi celles-ci, seule l’entreprise LIGEA stockant des produits phytosanitaires est reconnue SEVEO seuil haut. Le risque majeur pour cet établissement serait un incendie entraînant des émanations toxiques dont les reflets pourraient se faire ressentir sur un périmètre de 200 m environ.

La prévention et la réduction du risque industriel c'est :

  • La réduction du risque à la source par la maîtrise de l’urbanisation. Le Plan d’Occupation des Sols définit les zones où l’urbanisation est réglementée voire interdite. Ce règlement est établi dans le cadre du Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) élaboré par les services de l’État.
  • L’implication des riverains, notamment à travers le Comité Local d’Information et de Concertation (CLICL) qui instaure une politique de concertation et associe chaque partenaire aux décisions, condition impérative pour rendre le risque acceptable.
  • À l’initiative de l’entreprise, les riverains les plus concernés font l’objet d’une information spécifique.
  • L’Étude de Dangers diligentée par l’entreprise et approuvée par les services de l’État; présente des scénarii d’accidents et les mesures de protection à mettre en œuvre pour les éviter.
  • Le Système de Gestion de la Sécurité, mis en œuvre par l’entreprise, il décrit les règles de sécurité sur le site et les procédures de gestion des situations d’urgence.

Nucléaire

Au plan national
Des mesures préventives et d’informations sont prises autour des centrales nucléaires dans le périmètre rapproché de
10 km.
Elles prévoient notamment :

  • le contrôle strict des rejets dans l’environnement,
  • la maîtrise de l’aménagement du territoire,
  • l’information à la population et la diffusion des consignes,
  • la distribution d’iodes stables,
  • des exercices de simulation d’accidents

L’organisation des secours
La mise en place de mesures liées à un accident nucléaire relève de l’échelon national.
Au sein de chaque centrale, le plan d’urgence interne établi par l’exploitant prévoit une organisation interne permettant de pallier tout incident, d’en limiter les conséquences.
Au plan départemental, le Plan Particulier d’Intervention (PPI) spécifique à la centrale de Saint-Laurent a été élaboré par le Préfet et porté à connaissance des communes concernées. Ce plan est déclenché dès qu’un danger radiologique pour la population est décelé. Le plan de secours accident de transports de matières radioactives planifie l’organisation des secours du plan local sous l’autorité du Préfet.
Le plan de distribution d’iode stable planifie les modalités de distribution à la population.

Risque Nucléaire à Fossé
Fossé est à plus de 20 km de la centrale nucléaire de production d’électricité de St Laurent, hors de la zone de 10 km prévue dans le Plan Particulier d’Intervention qui planifie l’organisation des secours. Outre un dysfonctionnement de cette centrale, des accidents peuvent survenir lors du transport des sources radioactives ainsi qu’au cours d’utilisation médicale ou industrielle de radio éléments.

Météo

Le risque
Que ce soit le vent, les précipitations, le froid ou la chaleur, tout événement météorologique, dès lors qu’il est extrême par rapport aux conditions habituelles de nos régions tempérées, devient dangereux. Au plan national ou localement les années passées ont été « riches » en manifestations violentes de la météo faisant à chaque fois des victimes ou d’importants dégâts.

La prévention
Depuis décembre 1999, Météo France a élaboré une procédure qui s‘appuie notamment sur une carte de vigilance et des bulletins de suivi.
Pour le département, les événements suivis sont :

  • Vent violent
  • Orages
  • Fortes précipitations
  • Neige et/ou verglas

Les 4 niveaux de vigilance ont été définis et dotés d’un code couleur :
Niveau 1 (vert) : pas de vigilance particulière
Niveau 2 (orange clair) : il faut être attentif si on pratique des activités sensibles au risque météorologique. Des phénomènes habituels dans la région mais qui peuvent être dangereux sont prévus.
Niveau 3 (orange foncé) : il faut être très vigilant, des phénomènes dangereux sont possibles. Se tenir informé de l’évolution et suivre les conseils émis.
Niveau 4 (rouge) : une vigilance absolue s’impose. Des phénomènes météorologiques dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus. Il faut se tenir régulièrement informé de l’évolution et se conformer aux conseils ou consignes émis par les pouvoirs publics.

Coordonnées

Ville de Blois
Service environnement et prévention des risques
Tél : 02 54 44 50 50
Contacter le service Gestion des risques

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact