La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
Mardi 21 mai 2019 Min Max
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Les priorités du budget 2018

Le 02/01/2018
Le conseil municipal a voté en décembre dernier le budget de l’année 2018. Entretien avec le maire, Marc Gricourt, pour expliquer les priorités de la Ville.

Les priorités du budget 2018Voir l'image en grand
Quelles sont les grandes étapes de fabrication du budget ?

Marc Gricourt : Je rédige une lettre de cadrage début juillet, dans laquelle je précise quels sont les objectifs sur les grandes masses budgétaires (charges de fonctionnement, dépenses de personnel) et les grands projets en matière d’investissement. Un objectif en matière d’épargne est également fixé.

Les élus en délégation et les services associés travaillent donc de concert pendant l’été pour satisfaire aux objectifs puis remettent leurs propositions début septembre. Une série d’auditions budgétaires, véritable moment de dialogue de gestion entre la direction générale et les services, permet d’expliquer les propositions et de les ramener si besoin, dans l’épure des objectifs budgétaires.

À l’issue de cette première série d’auditions techniques, je reçois les adjoints pour finaliser les propositions et rendre les arbitrages. En parallèle, la majorité municipale se réunit en trois séminaires pour évoquer la question des équilibres budgétaires, des investissements et des subventions aux associations.

En novembre, j’organise le débat d’orientations budgétaires en séance de conseil municipal puis mi-décembre, le conseil municipal vote le budget proposé. Ainsi, dès le 1er janvier de l’année, le budget de la collectivité est exécutoire et peut être mis en œuvre sans délai.

Vous maintenez un effort important en termes d’investissement. Quelles sont les grandes opérations fléchées pour 2018 en lien avec le plan de mandat ?

MG : Plusieurs opérations poursuivent la modernisation et l’adaptation de notre ville aux enjeux à venir. Ainsi, sur les 21,7 millions d’euros (M€) d’investissement en 2018, la Ville investira à nouveau 1,8 M€ pour la quatrième tranche de l’ACVL sur l’avenue Wilson, démarrera la réhabilitation des gymnases Balzac (1,2 M€) et Traoré (0,15 M€) ainsi que la reconstruction du groupe scolaire Mandela - Croix-Chevalier (0,6 M€ en 2018 pour un projet total de 8 M€ HT - livraison prévisionnelle n 2021). La poursuite des travaux sur Saint-Vincent Gare Médicis (3,65 M€ avec notamment le démarrage des travaux d’aménagement du parvis de la gare, des espaces publics et la création de voies nouvelles) est également programmée et l’effort en faveur de l’éducation est maintenu avec près de 3 M€ d’investissement.

Confirmez-vous votre engagement de ne pas augmenter les impôts pour les blésois ?

MG : Les taux de fiscalité restent identiques à ceux votés en 2011. Non seulement la Ville n’augmentera pas les impôts d’ici la fin du mandat, mais elle est en mesure, grâce à la reprise en gestion publique de l’eau, de baisser la facture d’eau des Blésois de 30 % dès janvier 2018.

Dans un contexte budgétaire contraint avec, chaque année, des recettes en baisse et de nouvelles compétences à assumer par la Ville, êtes-vous inquiet pour l’avenir ?

MG : Depuis plusieurs années, j’ai demandé une discipline de gestion importante à mes adjoints et aux services et celle-ci a porté ses fruits. Les efforts accomplis permettent d’envisager l’avenir tout en maintenant un haut niveau de service public et un important volume d’investissements. Il est certain que les transferts de compétences de l’Etat vers les villes (non compensés) ou l’augmentation de la fréquentation de nos dispositifs sont autant d’éléments qui augmentent la contrainte mais je reste confiant grâce aux outils de pilotage mis en place à tous les niveaux pour endiguer les difficultés.


 

Les engagements pour 2018, en lien avec le plan de mandat

  • baisse de 30 % de la part variable de l’eau sur la facture d’eau dès janvier 2018
  • démarrage des études pour la reconstruction du groupe scolaire Mandela - Croix-Chevalier
  • finalisation des travaux de la crèche La Luciole
  • financement des travaux pour la crèche Marie Curie
  • nouveau Son et lumière au Château royal dès avril
  • réfection de la tour Château-renault au Château royal
  • nouvelle scénographie à la Maison de la magie
  • poursuite de l’ACVL avec les travaux sur l’avenue Wilson
  • poursuite du projet Saint-Vincent en lien avec la conférence citoyenne
  • réhabilitation du gymnase Balzac
  • création d’un terrain synthétique au stade Jean-Leroi
  • création d’un budget participatif pour les instances consultatives
  • réflexion sur un nouveau centre de santé en Vienne
  • poursuite de la redynamisation du commerce de centre-ville

Partager cet article :
| Autres

Retour

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact