La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
  • La Maison de la magie fête ses 20 ans

    Cet espace unique en Europe entame une saison faste : une nouvelle exposition, un nouveau spectacle et 20 bougies à souffler

  • « Renard, qui es-tu ? »

    Venez découvrir la biologie, la famille, le mode de vie, l'histoire et les livres écrits sur cet animal méconnu, grâce à l’exposition temporaire du Muséum.

  • Le nouveau son et lumière du Château

    Découvrez un nouveau spectacle à 360° au Château royal : 1 000 ans d'Histoire, avec 45 min. d'effets sonores et visuels immersifs.

  • « On peut le faire », l’exposition inédite de Ben

    ← Pour les cinq ans de la Fondation du doute, découvrez la dernière exposition de l’artiste qui a rendu ce lieu possible.

Arrêter le défilement des actualités Lancer le défilement des actualités
Dimanche 19 août 2018 Min 16° Max 29°
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Exposition inédite « On peut le faire » de Ben à la Fondation du doute

Le 29/06/2018
L’année 2018 marque les cinq ans de la Fondation du doute et elle est consacrée à l’artiste Ben, Benjamin Vautier. Il est en résidence pour préparer l’exposition « On peut le faire », visible du 7 juillet au 4 novembre, et sera présent pour l'inauguration, samedi 7, de 16 h à 18 h.

Exposition inédite « On peut le faire » de Ben à la Fondation du douteVoir l'image en grand

« Depuis son ouverture, la Fondation du doute a pris le parti d’inviter régulièrement des artistes du mouvement Fluxus pour créer des œuvres pour Blois », explique Alain Goulesque, directeur de la Fondation du doute. Après Ben Patterson en 2015, Philip Corner en 2016 et Geoffrey Hendricks en 2017 (malheureusement décédé le 12 mai 2018), cette année, c’est au tour de Benjamin Vautier, de proposer une création.

Ben théoricien, Ben philosophe, Ben performeur, Ben initiateur du théâtre total, Ben au centre des questionnements : l’année 2018 est l’occasion de revenir sur l’esprit Fluxus qu’il porte depuis les années 60. « Dès 1962, Ben a été le moteur en France du mouvement, il est imprégné de cet esprit Fluxus qui a pour philosophie de faire se confondre l’art et la vie », précise Alain Goulesque. Intitulée On peut le faire, son exposition temporaire présente des œuvres peu ou jamais montrées, ainsi que des créations inédites issues de sa résidence. « L’artiste allemand Joseph Beuys, proche de Fluxus, avait lancé comme slogan “Soyons tous artistes”, affirmant ainsi que chaque être humain a un potentiel créatif très important qui ne demande qu’à être révélé ; On peut le faire procède de ce même constat… » ajoute le directeur.

Engrenages de l’humanité et tables de questionnement

Voir l'image en grand BenSpécialement pour la Fondation du doute, Ben a donc produit un grand mur composé de plus de cinquante œuvres qui revisitent, à leur manière, l’histoire de l’art à travers la collection de tableaux d’un collectionneur sans moyen « Pour un collectionneur pauvre », certes constituée des grands noms de la peinture, mais « faits maison ».

Un autre mur est occupé par un tableau monumental de plus de six mètres intitulé L’engrenage ; une vaste théorie de l’évolution sous la forme d’un spectaculaire mécanisme d’engrenage où s’inscrivent événements planétaires et peurs individuelles : naissance, divorce, guerre, libération, désinformation, etc. Une dizaine de tables de questionnement sont créées pour l’occasion, table de « mise en jeu »  et tableaux d’accompagnement sont installés dans l’espace du pavillon. Un espace dédié aux visiteurs, pouvant leur permettre d’entamer un débat sur ce que Ben met ici en question, s’inscrit au centre de la grande salle. Par ailleurs, pendant la première semaine d’exposition, Le ring du doute offrira une scène pour accueillir performances, concerts, formes théâtrales, etc. En parallèle de cette exposition temporaire, des visites guidées thématiques sont proposées.

Pour rappel, la Fondation du doute est au cœur d’un site dédié à l’éducation artistique avec le conservatoire (850 élèves) et l’école d’art (250 élèves), et des centaines d’élèves  ce qui en fait un lieu unique où culture et enseignements sont imbriqués, de la maternelle aux élèves les plus âgés des cours du soir. L’école d’art, créée il y a plus de 25 ans, s’est spécialisée dans l’initiation à l’art contemporain. Aujourd’hui, les œuvres de la collection permanente, issues du mouvement Fluxus (art vidéo, performances et happening, musique expérimentale, mail art, etc.), permettent d’enrichir considérablement les enseignements et les possibilités de développement des projets artistiques tout au long de l’année en direction des scolaires. L’observation, la manipulation, l’expérimentation, toute la pédagogie et les programmes de visites se servent des enseignements du mouvement artistique Fluxus.

 

— par Chloé Cartier-Santino
Cet article est issu du numéro 145 de Blois mag (juillet-août 2018)

 


Visites guidées

À partir de l’exposition, des visites actives et thématiques sont proposées tout l’été, en écho aux multiples activités artistiques de Ben, pour découvrir son univers et plus largement celui des artistes Fluxus : visite spéciale Ben à partir de l’exposition du pavillon, visite active Ben, du bruit et des sons, Ben, soyons tous artistes !, visites thématiques Ben, l’art comme un jeu ; Ben et les mots ; Ben, un théâtre total ; Ben et le doute ; Ben et Fluxus, etc.).

Du 17 juillet au 18 août, du mardi au samedi à 15 h et 16 h 45. Durée : 1 h 15. Visites accessibles avec le billet d’entrée (sans supplément).

En pratique
  • Exposition On peut le faire de Ben, à la Fondation du doute
  • Du 7 juillet au 2 septembre 2018 : du mardi au dimanche, de 14 h à 18 h 30
  • Du 5 septembre au 4 novembre 2018 : du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h 30
  • Inauguration le samedi 7 juillet à partir de 16 h, en présence de l'artiste
  • Tarifs : 7,50 €, 5,50 € ou 3,50 € (gratuit avec le Pass Ville de Blois)
  • Site web de la Fondation du doute

Partager cet article :
| Autres

Retour

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact