La ville de Blois vous en dit plus

Val de Loire
  • 500 ans de Renaissance

    Avec la Région Centre-Val de Loire, Blois célèbre « 500 ans de Renaissance » par une programmation culturelle foisonnante.

    ← Programme complet

Arrêter le défilement des actualités Lancer le défilement des actualités
Mardi 21 mai 2019 Min Max
Coeur de ville
Espace famille
Eau de Blois
Vos quartiers Quartier Est Quartier Nord Quartier Ouest Quartier Centre Quartier Sud
Facebook Twitter Vimeo
Dailymotion Youtube Flux RSS
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris. Générer un PDF

Pôle Image 41 : un studio de cinéma à Blois

Le 30/03/2019
L’association « Pôle Image 41 » s’est implantée à blois pour développer différents projets et proposer aux professionnels de l’audiovisuel, mais pas seulement, un véritable studio de cinéma pour travailler de l’écriture d’un film jusqu’à son montage final.

Pôle Image 41 : un studio de cinéma à BloisVoir l'image en grand

Auparavant installée à Saint- Ouen, près de Vendôme, l’association « Pôle Image 41 », créée en juin 2016, a souhaité s’installer à Blois début novembre 2018. « On a trouvé le lieu idéal dans les anciens locaux d’une entreprise de menuiserie, cela va nous permettre de monter en puissance », souligne Patrick Lambert, président de l’association. En effet, ce studio de cinéma est amené à devenir une infrastructure qui regroupera toutes les étapes de la réalisation d’un film pour répondre aux besoins des producteurs, mais aussi des entreprises, associations, musiciens pour la création de vidéos ou clips. « Le but est d’être identifié à l’échelle locale, régionale et nationale comme un pôle apte à fournir un lieu, du matériel, des compétences, une expertise et un accompagnement pour tous les projets audiovisuels », précise le président.

Centraliser la production audiovisuelle

Voir l'image en grand« Nous souhaitons favoriser l’emploi dans le domaine de l’audiovisuel, fédérer et développer les projets et compétences, afin de dynamiser et centraliser la production cinématographique dans la région », résume Patrick Lambert. « Notre projet a également une visée écologique. Plutôt qu’ils partent en déchèterie, nous recyclons des décors, costumes et accessoires d’autres productions. Nous espérons également des retombées économiques, notamment sur l’hôtellerie, la restauration et le commerce.»

Chaîne complète de production

Dans ses nouveaux bâtiments de plus de 3 000 mètres carrés, différents espaces sont prévus : construction (fabrication de décors à partir de matériaux de récupération), plateau de pré-montage, coin peinture, espace tapisserie, atelier serrurerie, lieu pour stocker les nombreux accessoires que possède déjà l’association, plusieurs plateaux de tournage indépendants les uns des autres avec différents fonds (bleu, vert, blanc, noir), un espace pour la post-production, sans oublier tout le confort de travail nécessaire pour les productions qui viendront tourner (bureaux, loges, cuisine, salle de repos, etc.).

Par ailleurs, une partie des locaux sera dédiée à terme aux effets spéciaux, avec notamment la performance capture dont peu de studios en France sont équipés. Le développement de cette structure pourra donc accueillir toutes les étapes d’une chaîne de production, ce qui permettra à l’association de pouvoir financer d’autres projets : la réalisation de clips pour les associations, de clips musicaux ou encore de publicités pour des entreprises, mais aussi l’organisation d’actions culturelles et sociales auprès de divers publics (enfants en sortie scolaire, personnes isolées ou en situation de handicap, etc.).

Quelques activités de l’association depuis 2016

  • Tournage d’une vidéo avec Marie-Amélie Le Fur pour le Téléthon
  • Production et tournage au studio du clip cinéma du spectacle « Nos folles années ». Décor café et place de village en 1945 avec 50 figurants, 25 techniciens et 3 véhicules anciens.
  • Court-métrage « Ineffable » de Maxence Cazorla et Hachem El Yamani : tournage sur fond vert, salle de classe et décor place de café au studio.
  • Tournage et montage du Teaser « Les Wanted 2018 » avec La Maison de Bégon à Blois
  • Réalisation du Teaser pour le 46e Festival de Montoire « Musiques du Monde » puis tournage sur la durée du festival avec 7 techniciens de Pôle Image 41
  • Tournage à L’Institut de France à Paris avec 5 techniciens de Pôle Image 41. Réalisation d’un film pour le CTHS Comité des Travaux Historiques et Scientifiques.

Par Chloé Cartier-Santino — Cet article est apparu dans Blois mag numéro 152 (avril 2019), page 24


Partager cet article :
| Autres

Retour

Ville de Blois - Plan du site

Découvrir Blois

Cadre de vie

Enfance, jeunesse & vie étudiante

Culture & tourisme

Sports & loisirs

Économie & commerces

Solidarité & santé

Vie municipale

Démarches en ligne

Participer

Les essentiels

Les quartiers

Ville de Blois - Hôtel de Ville - 9 place Saint Louis - 41000 Blois Tél. 02 54 44 50 50 Fax. 02 54 74 23 69 Crédits et mentions légales Contact