Coup de coeur

Le bâtiment donne à la fois sur la façade des loges du Château royal et sur le square Victor-Hugo.

Du au

Ouverture du Centre de la Résistance, de la déportation et de la Mémoire

Le Centre de la Résistance, de la déportation et de la Mémoire (CRDM) ouvre ses portes samedi 21 septembre. Dans un espace entièrement consacré à cet épisode de notre histoire, à l’appui de documents, textes et objets, vous pourrez découvrir ou redécouvrir la vie singulière sous l’occupation, les actes de résistance et les personnes témoins engagées ou victimes de Blois et du Loir-et-Cher.

mémoire histoire journées européennes du patrimoine

Adresse :Centre de la Résistance, de la déportation et de la Mémoire (CRDM)

Gratuit

Toutes les dates

  • Heure de début :20h00

80 années n’ont pas effacé les traces, les douleurs et l’esprit de résistance. À l’instar des personnes résistantes, des personnes déportées qui ont fait vœu de porter cette mémoire pour que « plus jamais » nous n’ayons à vivre de telles années, créer ce lieu était un devoir qui contribuera, espérons-le, à développer le sens critique et l’esprit citoyen.

Le programme proposé préfigure le programme culturel qui sera mis en œuvre en partenariat avec les Rendez-vous de l’histoire, bd BOUM, les bibliothèques de Blois, les personnes amies du musée, etc.

Conférence d’ouverture

« Deuxième guerre mondiale, comment se construit la mémoire collective au fil des années », par Denis Peschanski.

Denis Peschanski est directeur de recherche au CNRS, historien spécialiste de la période de Vichy. Il copilote avec un neuropsychologue un vaste programme sur la mémoire des attentats du 13 novembre 2015. Son dernier ouvrage : La Mémoire sous toutes ses formes.

En partenariat avec les Rendez-vous de l’histoire, modéré par Jean-Marie Génard.

La conférence d’ouverture se tiendra vendredi 20 septembre à 20 heures, au Château royal de Blois (salle Gaston-d’Orléans).

Lectures de textes et de lettres

  • Matin brun, de Franck Pavloff
  • Si c’est un homme, de Primo Levi
  • Le Journal d’Anne Franck

Une sélection qui évoque la souffrance, l’engagement, l’espoir.

Les lectures se tiendront samedi 21 septembre, à partir de 16 h, dans l’enceinte du Centre.

Sur les 263 m² de ses nouveaux locaux, le Centre propose une exposition permanente en quatre séquences :

  1. écouter mon histoire : présentation du contexte dans lequel la Résistance s’est constituée, les protagonistes locaux et leurs engagements ;
  2. témoigner de leur histoire : elle évoque les actions de la Résistance mais aussi les périls encourus par ses membres et l’ensemble de la population, notamment juive ;
  3. entrer dans la grande histoire : comment les évènements du Loir-et-Cher rejoignent l’histoire nationale ;
  4. conclusion – espace de réflexion et d’ouverture : interroger les valeurs de la Résistance et leur devenir. Cet espace s’impose comme un lieu de réflexion pour décrypter le monde de demain.

À travers diverses archives et objets d’époque, parfois légués par des personnes déportées et résistantes (armes, uniformes, photographies, etc.), il continuera d'évoquer l’engagement, le courage et l’espoir des habitantes et habitants du Loir-et-Cher.

© OpenStreetMap contributors