NOTE: Cet évènement est désormais passé. Les informations ci-dessous peuvent être obsolètes et ne sont conservées qu’à titre d’archive.

Coup de coeur

Exposition « Jojo et mademoiselle Louise » d’André Geerts

L’exposition présente des planches originales, une occasion de plonger dans ses souvenirs et de redécouvrir les grandes aventures de l’école de la vie !

bande dessinée

Adresse :Maison de la bd

Gratuit

Informations fournies par l’organisation :

Entrée libre du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h puis de 14 h à 17 h 30. Fermé les jours fériés. Commissariat : Sur la pointe du pinceau.

En juillet 2010, c’est avec une émotion vive que le monde de la BD apprend la disparition prématurée d’André Geerts laissant ses petits héros orphelins. L’exposition présente des planches originales, une occasion de plonger dans ses souvenirs et de redécouvrir les grandes aventures de l’école de la vie !

Né le 18 décembre 1955 à Bruxelles, André Geerts dessine dès l’âge de 11 ans de petits récits d’enfants inspirés par « Boule et Bill » et par « Denis la Malice ». C’est donc évident : il suivra les cours d’arts de l’institut Saint-Luc, comme beaucoup d’autres dessinateurs talentueux de sa génération. En 1974, le « Soir Jeunesse » publie sa première planche, en 1976, démarre sa participation au journal « Spirou ». Parallèlement, il se lance dans le dessin humoristique.

En 1983, un peu par hasard, Geerts s’est vu proposer la réalisation d’une histoire courte : Jojo est né ! Attendrissant, malicieux, franc et parfois râleur ou révolté, ce petit garçon, vit chez sa grand-mère Léontine. Accompagné de son ami Gros Louis, il traverse sa vie d’enfant et les petits événements du quotidien avec drôlerie, fraîcheur et sincérité. Sa rencontre avec le public est un succès : 18 albums verront le jour chez Dupuis. En 1993, « Mademoiselle Louise » est lancée en duo avec Salma, dans un style et une sensibilité graphique propres aux auteurs.

© OpenStreetMap contributors