NOTE: Cet évènement est désormais passé. Les informations ci-dessous peuvent être obsolètes et ne sont conservées qu’à titre d’archive.

Coup de coeur

Fête de la Musique

Depuis 1982, à chaque solstice d’été, la fête de la Musique célèbre les millions de musiciennes et musiciens amateurs et professionnels.

musique évènement culturel

Gratuit

Organisé par : Ville de Blois et partenaires

Toutes les dates

Depuis sa création en 1982, la Ville de Blois entretient une relation fusionnelle avec la fête de la Musique. Chaque année, au premier jour de l’été, les Blésoises et les Blésois fréquentent cet événement par milliers.

Parce que la crise sanitaire actuelle ne doit pas altérer ce lien et que les artistes font partie des personnes durement affectées par la situation, le maire Marc Gricourt a choisi de maintenir la fête, en public et sous une nouvelle formule.

Rendez-vous donc samedi 20 et dimanche 21 juin 2020 pour savourer la musique vivante d’artistes de Blois et du reste du pays, après de longues journées de confinement et de pratiques numériques.

Compte tenu de la situation sanitaire, seuls 5 évènements étaient organisés :

  • une déambulation musicale samedi 20 dans le centre ;
  • et quatre concerts dimanche 21 dans les quartiers, dans des enceintes fermées en plein air. Le port du masque y est obligatoire pour le public.

Samedi — Centre-ville

La fête débutera samedi 20 juin en centre-ville. De 15 h à 19 h, les rues commerçantes seront animées par la fanfare La Banda Jul et la batucada brésilienne Bahia Tropical. La déambulation sera en mouvement, sans arrêt, conformément aux préconisations de la préfecture de Loir-et-Cher.

La Banda Jul

La Banda Jul est une fanfare tourangelle qui se produit plus de 250 fois par ans, dans des festivals de renom depuis plus de 10 ans. Avec son spectacle L’Orchestra Jules, ses costumes originaux et ses danseuses, le groupe propose un répertoire résolument moderne et orienté funk/second line (musique de la Nouvelle Orléans).

Bahia Tropical

Bahia Tropical, c’est bien sûr toute l’exubérance des percussions brésiliennes. Un soupçon de carnaval donc, mais aussi tous les styles de musique de ce pays-continent, agrémentés des danses traditionnelles ou résolument modernes, qui nous font vibrer au premier roulement de tambour.

Dimanche — La fête de la Musique fait sa cour

Place au rap, R&B et reggaeton

  • Cour de l’école Jules-Ferry (15 place Jules-Ferry)
  • dimanche 21 juin 2020, 16 h–18 h 30
  • 355 places

En partenariat avec l’Espace Mirabeau et la direction des Affaires culturelles de la Ville, un plateau de jeunes talents se relaiera en début d’après-midi (Océane et Jaëlle, Damko, Amachi), avant que Swingue ne clôture la soirée. Ce groupe souriant et dynamique d’origine guyanaise, mélangeant reggaeton et RnB, a beaucoup tourné dans son pays et au Brésil, avant de s’installer en France où il a été aussitôt repéré par les plus grands festivals de musique d’Europe.

Plateau chanson

  • Cour de l’école Bühler (10 rue Ronceraie)
  • dimanche 21 juin 2020, 16 h–18 h 30
  • 253 places

Retrouvez le nouveau tour de chant de Georges Paltrié et son nouvel album, des standards de chansons espagnoles et jazz. L’occasion pour lui également d’annoncer un concert à venir au théâtre Monsabré, pour un hommage à Graeme Allwright, célèbre chanteur folk décédé en février 2020. 

Le groupe des quatre sœurs aux voix hors du commun Les Essentielles prendra ensuite le relais pour un mélange de chansons et de musiques du monde.

Du talent en chanson

  • Cour de la Maison des Provinces (8 rue du Lieutenant-Godineau)
  • dimanche 21 juin 2020, 16 h–18 h 30
  • 657 places

Venez écouter Sara et Rania, de jeunes filles de 10 et 12 ans seulement mais avec déjà une belle expérience de la scène qui pourrait se prolonger très bientôt sur le petit écran.

Quant à Naylinz qui leur succédera, elle devait assurer les premières parties de la tournée de Black M cet été, annulée en raison de la crise sanitaire. Ce n’est que partie remise, et vous la retrouverez également bientôt sur son album qui devrait être produit par Dadju. Ce sera donc une occasion unique de la voir seule sur scène avec sa guitare, son clavier et surtout cette voix unique qui a séduit les plus grands.

La musique classique revisitée

  • Cour de l’école Molière (12 rue Molière)
  • dimanche 21 juin 2020, 16 h–18 h 30
  • 365 places

Retrouvez un concert des élèves et professeur·es du conservatoire à rayonnement départemental de Blois–Agglopolys. Différents ensembles de cordes et des propositions surprenantes et iconoclastes vous feront redécouvrir la musique classique de façon festive et peu commune.

Modalités

  • Accès gratuit
  • Il est conseillé d’arriver 15 minutes avant le début du concert.
  • Le port du masque pour le public est obligatoire.
  • Respect obligatoire des autres mesures sanitaires en vigueur et des consignes de sécurité.
  • Tous les sites sont équipés de toilettes publiques.