NOTE: Cet évènement est désormais passé. Les informations ci-dessous peuvent être obsolètes et ne sont conservées qu’à titre d’archive.

Coup de coeur

Semaine « Elles »

La semaine « Elles » prolonge la journée internationale des Droits des femmes à Blois. Ateliers, films, concerts, expositions et débats sont habituellement au programme, contre les discriminations et pour l’égalité. L’édition 2021 était maintenue, mais 100 % en ligne, du jeudi 4 au dimanche 14 mars, sur le thème « Femmes : héroïnes – hérauts, messagères de tous les temps ».

grands évènements culturels égalité des droits

Adresse :En ligne et à travers Blois

Organisé par : Ville de Blois et associations

Extraits de l’édition 2021

Levée des couleurs de la semaine Elles

Conférence – Infirmières : histoire et combats

Détails de l’édition 2021

Édition 2021 : Femmes : héroïnes – hérauts, messagères de tous les temps

Pendant le confinement du printemps 2020, les femmes ont été en première ligne : caissières, aides à domicile, soignantes et souvent enseignantes à la maison le soir. La charge psychologique, déjà pesante pour nombre d’entre elles en temps normal, s’est vue décuplée lors de la pandémie qui continue aujourd’hui d’impacter notre quotidien à toutes et tous. À cela s’ajoute pour certaines la montée des violences conjugales subies lors des confinements répétés.

Ce festival, c’est une manière de dire : Les femmes existent, elles font des choses incroyables, improbables, merveilleuses, écoutez-les, rejoignez-nous ! souligne Christelle Leclerc, adjointe au maire en charge de l’égalité et des droits des femmes.

12 h 30 — Émission de radio

Studio Zef diffusera une émission spéciale semaine Elles en direct à 12 h 30 sur Studio Zef, 91,1 MHz FM.

Proposé par Studio Zef en amont de la semaine Elles

Toute la journée — Nathalie lit… « Les filles »

Oh les filles ! On les oublie, parfois. Mais elles sont bien là : dans les histoires et dans l’Histoire. Elles mènent la danse, les filles. Elles font leur chemin. Elles font l’histoire. Et on les raconte, les filles. Et on les écoute. Et on les suit, les filles. Et on y va…

  • 10 h, 10 h 30 et 11 h : trois séances de 20 minutes pour le jeune public
  • 14 h 30 et 15 h 15 : deux séances de 20 minutes pour le public adolescent
  • 16 h et 16 h 45 : deux séances de 25 minutes pour les adultes

Rendez-vous à la médiathèque Maurice-Genevoix, côté jardin (rue Vasco-de-Gama). Proposé par la médiathèque Maurice-Genevoix. Séances successives de six personnes maximum. Réservation obligatoire au 02 54 43 31 13.
 

  • 18 h — Levée des couleurs de la semaine Elles, avec retransmission en direct-vidéo depuis le parvis de l’Hôtel de Ville
    • Rendez-vous ici-même, sur cette page (ci-dessus), pour la levée des couleurs de la semaine Elles de Blois. À l’occasion de la journée internationale des Droits des femmes, Marc Gricourt, maire de Blois et Christelle Leclerc, adjointe au maire en charge de l’égalité et des droits des femmes, prononceront un discours et hisseront le drapeau de la semaine Elles au fronton de l’Hôtel de Ville, en présence de quelques personnes élues, de la presse et de quelques associations partenaires.
    • L’évènement sur place ne peut pas être ouvert à tout le public en raison des restrictions sanitaires en vigueur.
  • 9 h–11 h — P’tit déj Mirabeau en visio-conférence
  • 14 h 30 et 18 h 30— Vidéo-direct pour présenter le Planning familial 41
  • 19 h–23 h — Cinédébat en visio-conférence
    • Ouvrir la voix est un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité « femme » et « noire ». Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vie et de la nécessité de se réapproprier la narration. La projection sera suivie d’un débat avec le public. 
    • Deux parties :
      1. chanson d’Yseult par Corinne Kibongui
      2. projection du documentaire Ouvrir la voix écrit et réalisé par Amandine Gay (2017)
    • Lien pour suivre la visio-conférence par Vimeo :
    • Proposé par Ciné’fil en partenariat avec l’Alep
  • Toute la journée — Quiz du Planning familial
    Vous pouvez suivre le Planning familial 41 sur Instagram pour retrouver son quiz interactif « Le féminisme dans la culture pop ».
  • 18 h — Visio-conférence « Une pionnière du sport féminin européen et mondial : Alice Milliat et les premiers Jeux olympiques féminins (1922, Paris) »
    • Animée par Florence Carpentier, maîtresse de conférences à l’université de Rouen, actuellement chercheuse senior à l’université de Lausanne. Historienne du sport, de l’olympisme et du genre. Qui sait aujourd’hui que les femmes ont eu « leurs » Jeux olympiques à quatre reprises entre 1922 et 1934 ? C’est une Française, Alice Milliat, qui fut à l’initiative de ce projet joyeusement émancipateur pour les sportives, alors écartées des compétitions « officielles » réservées aux hommes. Après avoir organisé en fédération nationale le mouvement sportif féminin à la sortie de la guerre, et initié une fédération internationale, elle créa les premiers JO qui accueillirent le dimanche 20 août 1922, au stade Pershing de Paris, devant 20 000 personnes, une soixantaine de sportives venues de quatre pays européens et des Etats-Unis.
    • Lien pour suivre la visio-conférence par Zoom :
    • Proposé par Europe Ensemble
  • Toute la journée — Conseils de lecture du Planning familial
    Vous pouvez suivre le Planning familial 41 sur Instagram pour retrouver ses conseils de lecture et de films.
  • Le matin — Évènements de la Gymnastique volontaire de Blois
    • 9 h 00–11 h 30 — Sport et santé : séances interactives et ateliers sportifs en visio-conférence
    • 9 h 15–10 h 30 — Atelier sportif dynamique
    • 10 h 45–11 h 15 — Atelier gym douce
    • Prévoyez une tenue adaptée et un tapis
    • Lien pour suivre les séances et ateliers par Zoom :
  • Toute la journée et les jours suivants — Exposition « Elles sans zèle »
    • Une exposition réalisée par trois sorcières comme les autres ! Isabelle, Claudette et Zabou, trois femmes qui ne se qualifient pas d'artistes et qui créent avec passion. Trois sensibilités qui, sans zèle et avec naturel, ne vous laisseront pas indifférent (peintures et autres fantaisies artistiques).
    • La vidéo de l’exposition sera disponible le jour J sur la chaîne YouTube de l’Alep, qui propose cet évènement.
  • Toute la journée — Tutoriel pour fabriquer un « pisse-debout » et intervention auprès de femmes demandeuses d’asile
    Vous pouvez suivre le Planning familial 41 sur Instagram pour retrouver son tutoriel pour fabriquer un pisse debout. Vous pourrez également retrouver en ligne son intervention auprès d’un groupe de femmes accueillies à l’hébergement d’urgence pour personnes demandeuses d’asile (Huda).
  • 18 h 30–21 h — Visio-conférence « Infirmières : histoires et combats »
    • Conférence animée par Philippe Duley, écrivain, journaliste, ancien rédacteur en chef du Parisien et d’Aujourd’hui en France. Auteur de l’ouvrage « Infirmières : histoire et combats », livre en hommage aux millions d’infirmières qui, chaque jour à travers le monde, donnent beaucoup plus que leur temps, plus que leurs gestes précis et apaisants. Témoignage de leur quotidien, avec leurs combats d’aujourd'hui, combats contre tous les maux, jusqu’à la pandémie de Covid-19.
    • À suivre ici-même, sur cette page.
    • Proposé par Femmes 41 
  • 18 h 30–20 h — Visio-conférence « Les femmes et l’exercice du pouvoir au Moyen Empire : le cas Néférousobek »
    • La conférencière nous exposera de quelle manière les femmes de l’Égypte Antique étaient très impliquées dans la perpétuation du pouvoir monarchique, au point que l’une d’elles devint la première souveraine attestée de l’Histoire égyptienne. 
    • Animée par Mélanie Lelong-Sabatier, spécialiste des femmes de l’élite sociale dans l’Égypte Antique, doctorante de l’université Paris–Sorbonne, Paris 4.
    • Lien pour suivre la visio-conférence sur Zoom :
    • Proposé par Les Amis de l’Égypte

Roxette et la Maison de Bégon en direct

« Ady & The Hop Pickers » : en 2018, Ady décide de chausser ses escarpins rouges. Elle branche sa guitare orange et commence à asséner ses riffs rockabilly / swing avec l’aide de Bat à la contrebasse et Dann ou Seb à la batterie. Naît alors un rock ‘n’ roll unique aux sonorités tantôt blues, avec un répertoire original dans lequel Ady parle de ce qu’elle connaît le mieux : être une femme.

Nous devions retrouver Ady & the Hop Pickers lors de la semaine Elles 2020, puis cette année lors du traditionnel Lady Land Show proposé par Roxette à la Maison de Bégon. Mais la pandémie en a décidé autrement. Alors Ady & the Hop Pickers vous propose à l’occasion de la semaine Elles 2021 : trois titres et une interview dans une vidéo à suivre en direct samedi 13 mars à 20 h.

12 h 30–13 h 30 — Nathalie lit…

  • Les midis curieux : les aventurières (Lectures en passant pendant le temps du déjeuner par Nathalie Kiniecik. Prenez le temps d’écouter quelques extraits. Du fait du contexte sanitaire, il n’est pas permis de manger dans la bibliothèque.)
  • Extraits d’œuvres d'Annemarie Schwarzenbach, Ella Maillart et Carson McCullers. Annemarie Schwarzenbach, écrivaine, journaliste et photographe suisse, voyagea en Ford de Genève à Kaboul entre 1939 et 1940  avec Ella Maillart, elle aussi suisse, voyageuse, écrivaine et photographe. Une épopée relatée par Ella Maillart dans La Voie cruelle, tandis qu’Annemarie Schwarzenbach rédige Un hiver au Proche-Orient. Elle voyage ensuite aux États-Unis et, à New-York, se lie d’amitié avec Carson McCullers qui tombe follement amoureuse d’elle et lui dédicace Reflets dans un œil d’or. 
  • Proposé par la bibliothèque Abbé-Grégoire 
  • Dans l’auditorium de la bibliothèque Abbé-Grégoire
  • Séances de 20 minutes
  • Réservation obligatoire (6 places par séance)
  • Du 4 mars au 14 mars — Exposition « D'une Femme à l'Autre »
    • Femmes ordinaires, héroïnes du présent ? Galerie de 8 portraits de femmes, migrantes ou isolées, bénévoles, aux parcours de vie heurtés, difficiles et singuliers, toutes accueillies au Secours Catholique-Caritas France à Blois. A travers le regard d'artistes : peintres, photographes, poètes… Une quarantaine d'œuvres est née de la rencontre du collectif d'artistes. Une belle aventure humaine…                                                                                   
    • Médiathèque Maurice-Genevoix – rue Vasco de Gama
    • Entrée gratuite, sous réserve des conditions sanitaires en vigueur
    • Proposé par le Secours catholique 41 en partenariat avec le collectif d’artistes « D’un Homme à l’Autre » 
  • Du 8 mars au 12 mars — Exposition « Portraits de femmes »  
    • Exposition de portraits de femmes (célèbres ou non), ayant œuvré à l'évolution du monde, afin de montrer l'importance des femmes dans l'histoire et dans la société actuelle, pour rendre compte qu'elles n'ont pas toujours la place qu'elles méritent. 
    • Dans le hall du Bureau information jeunesse (BIJ), qui propose l’évènement — Entrée gratuite, sous réserve des conditions sanitaires en vigueur
    • Également disponible en ligne : exposition « Portraits de femmes »
  • Du 8 au 12 mars — Théâtre « Les impromptus Barbaresques »
  • 5 juin — Bande dessinée, rencontre d’autrices et d’auteurs
    • La rencontre proposée par bd BOUM avec Désirée et Alain Frappier, autrice et auteur de bandes dessinées, est reportée au samedi 5 juin 2021.
  • Au fil des jours — Projet sportif « TouteSport »
    • Le sport, comme levier pour l'insertion socio-professionnelle des femmes. Le Centre d’information sur les Droits des femmes et des Familles (CIDFF) propose actuellement le projet « TouteSport » qui a pour objectif d'encourager et de développer la pratique sportive des femmes résidant dans les quartiers prioritaires et de les aider à reprendre confiance en elles. La pratique sportive comme vecteur de confiance en soi, d’autonomie et d’insertion socioprofessionnelle.
    • Informations complémentaires auprès du CIDFF – 10, allée Jean-Amrouche à Blois (02 54 42 17 39)

Qu’est-ce que la semaine « Elles » ?

Les droits des femmes doivent pousser l’ensemble de la population à réfléchir et à contribuer. C’est dans cette optique que la semaine Elles est ouverte à toutes et tous. Au-delà de son ouverture sur les différents publics, la semaine Elles est aussi ouverte à différents formats d’évènements : concerts, théâtre, cinéma, conférences, etc., pour s’adapter à tous les goûts et mobiliser largement.

La semaine Elles a été initialement créée pour fédérer les associations blésoises autour des droits des femmes. Là encore, au-delà des associations blésoises spécialisées sur le sujet, toutes les associations dont ce n’est pas la spécialité mais qui sont volontaires sont mobilisées. Elles y apportent des regards et des modes d’expressions neufs, touchant un public plus large.

  • Agglopolys
  • Alep
  • Amis de l’Égypte
  • Amnesty international
  • Association Blois-Weimar
  • Association Roxette
  • Bureau information jeunesse 41
  • Centre d’information sur les Droits des femmes et des familles
  • Cinéfil
  • Cinéma Les Lobis
  • Collectif d’un Homme à l’Autre
  • Europe Ensemble
  • France Terre d’Asile
  • Fédération française de cardiologie 
  • Région Centre-Val de Loire
  • Femmes 41
  • Gym volontaire de Blois 
  • L’aaatelier
  • La Ben compagnie
  • Le Point utile
  • Les Rendez-vous de l’Histoire
  • Maison de Bégon
  • Maison de la bd
  • Mouvement de la paix
  • Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC)
  • Planning familial 41
  • Réseau d’échanges réciproques de savoirs
  • Secours catholique
  • Une idée en plus
  • Bibliothèque Abbé-Grégoire
  • Centre de la Résistance, de la Déportation et de la Mémoire
  • Espace Mirabeau
  • Espace Quinière–Rosa-Parks
  • Médiathèque Maurice-Genevoix

Les fils rouges sont présents depuis les débuts de la semaine Elles :

  • en 2017, alors que le harcèlement de rue était au cœur du débat public, le thème était « la place des femmes dans l’espace public » ;
  • en 2018, il concernait « les combats pour les droits des femmes dans le monde » ;
  • en 2019, la semaine était consacrée au « corps des femmes, expression d’émancipation ». Le mouvement Me Too a ouvert la voie pour parler du corps des femmes, de ce qu’il représente et de la manière dont il est objectivé.
  • en 2020, la semaine devait être consacrée aux « Femmes dans l’histoire, histoires de femmes ». Cependant, en raison de la pandémie de coronavirus Covid-19, les événements de la semaine Elles ont été annulés.

Ces thèmes ne restreignent pas les évènements qui peuvent être organisés, mais donnent aux associations un fil conducteur permettant une meilleure émulation collective.