Coup de coeur

Semaine « Elles » 2024

La semaine « Elles » prolonge la journée internationale des Droits des femmes à Blois. Conférences, théâtre, expositions, sport, musique, ciné-débats et plus sont au programme, contre les discriminations et pour l’égalité.

grands évènements culturels égalité des droits

Adresse :À travers Blois

Organisé par : Ville de Blois et associations

Programme complet

Expositions

Au-delà de la semaine Elles

En détail

Nous avions reçu beaucoup de propositions intéressantes et puis nous voulions marquer le coup de cette 15e édition, alors, nous avons décidé de fêter les 15 ans sur 15 jours d’événements explique Christelle Leclerc, adjointe au maire en charge de l’intégration républicaine, de l’égalité, des droits des femmes, de la laïcité et de la mémoire.

Cette année, le thème retenu est « L’effet Matilda : les inspirantes, ni vues, ni connues ! ». D’ailleurs, connaissez-vous sa signification ? C’est Margaret Rossiter, historienne des sciences, qui a révélé cette théorie dans les années 1980. Elle a démontré que de nombreuses scientifiques avaient été mises aux oubliettes, quand bien même, elles étaient à l’origine d’inventions majeures, dont les mérites avaient attribué à… des hommes. En effet, qui connaît les travaux de Mileva Einstein, de Rosalind Franklin ou encore de Trotula de Salerne ?

C’est cette théorie, et plus largement la question des femmes invisibles de l’histoire, qui a inspiré la 15e édition de la semaine Elles. Le sujet a suscité l’engouement général des partenaires, car plus de 40 événements sont inscrits au calendrier ! Des spectacles, des conférences, des expositions, des ateliers, il y en aura pour tous les goûts : de la pièce de théâtre ironique Les règles du savoir-vivre dans la société moderne, aux conférences portant sur des méritantes comme Rose Valland (conservatrice de musée et Résistante), Yasmine Moulay Brahim (princesse déchue devenue championne de billard) et Germaine Cellier (parfumeuse à succès) ; en passant par l’exposition Elles, remarquables et invisibles Blésoises.

Nous nous réjouissons cette année encore, d’accueillir de nouveaux partenaires comme la Halle aux grains – Scène nationale, l’Étic, les Promenades Photographiques, la Galerie Wilson, la délégation départementale de la Sécurité publique mais aussi l’école de billard et la Maisonnée Saint-François. C’est la preuve que la question des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes touche tous les publics et toutes les sphères de la société se félicite Christelle Leclerc.

Article par Émilie Marmion.

Julie Gayet, la marraine 2024

L’actrice et réalisatrice Julie Gayet n’a pas hésité une seconde à marrainer cette 15e édition. Elle viendra présenter en avant-première, jeudi 21 mars 2024 à 18 h 30 au cinéma Les Lobis, son téléfilm Olympe, une femme dans la Révolution, qu’elle a coproduit et dans lequel elle incarne Olympe de Gouges, une des pionnières du féminisme.

Particulièrement investie, Julie Gayet est membre du collectif 50/50 et de la Fondation des femmes, elle est également l’autrice du livre Ensemble on est plus fortes, paru en mars 2023.

Inscription en ligne sur la page de l’évènement à partir du 5 mars 2024 (dans la limite des places disponibles). Les 100 premières places seront distribuées en avant-première à l’occasion du lever du drapeau de la semaine Elles, vendredi 8 mars 2024, à 17 h 30 dans la cour de l’Hôtel de Ville.

Qu’est-ce que la semaine « Elles » ?

Les droits des femmes doivent pousser l’ensemble de la population à réfléchir et à contribuer. C’est dans cette optique que la semaine Elles est ouverte à toutes et tous. Au-delà de son ouverture sur les différents publics, la semaine Elles est aussi ouverte à différents formats d’évènements : concerts, théâtre, cinéma, conférences, etc., pour s’adapter à tous les goûts et mobiliser largement.

  • Planning Familial ;
  • galerie Wilson ;
  • collectif droits des femmes 41 ;
  • centre d’intervention sur les droits des femmes et des familles (CIDFF 41) ;
  • Femmes 41 ;
  • académie blésoise de billard ;
  • bd BOUM ;
  • Ciné’fil ;
  • Ben compagnie ;
  • Les amis de l’Egypte ;
  • Akitsu Dojo ;
  • Europe Ensemble ;
  • Blois Weimar ;
  • centre européen de promotion de l’histoire ;
  • université du Temps libre ;
  • GV sport du Blaisois ;
  • comité départemental olympique du Loir-et-Cher ;
  • Roxette ;
  • Studio Z’elles ;
  • collectif action climat (CAC 41) ;
  • Trio Unio ;
  • collectif de l’Atre ;
  • Rolling June et Les Rencards.

Mais aussi…

  • Julie Gayet, marraine de l’édition 2024 ;
  • Famille Rol-Tanguy ;
  • Christine Mongella ;
  • Suzy Rojtman ;
  • Jennifer Lesieur ;
  • Catherine Schunk ;
  • François Schunk ;
  • Béatrice Egémar ;
  • David Samuzeau ;
  • Olivier Blanc ;
  • Claire Lafon ;
  • Céline Noulin ;
  • Sébastien Albertelli ;
  • Pierre Boisseau ;
  • Isabelle Vrinat ;
  • Nicole Lierre ;
  • Annie Brault ;
  • Elizabeth Latrémolière ;
  • Claudette Chabrier.

Ainsi que :

  • Espace Quinière – Rosa-Parks ;
  • médiathèque Maurice-Genevoix ;
  • bibliothèque Abbé-Grégoire ;
  • centre de la Résistance, de la déportation et de la Mémoire (CRDM) ;
  • Château royal de Blois ;
  • Halle aux Grains – Scène nationale ;
  • Maison de Bégon ;
  • cinéma Les Lobis ;
  • école des techniques de l’image et de la communication (Étic) ;
  • musée de la Libération ;
  • musée Jean-Moulin ;
  • Paris Musées ;
  • chambre de Commerce et d’Industrie Campus Centre ;
  • café Liber’thés ;
  • Espace Portevin ;
  • Le Capitole ;
  • EMERA Maisonnée Saint-François ;

  • direction départementale de la Sécurité publique.

Les fils rouges sont présents depuis les débuts de la semaine Elles :

  • en 2017, alors que le harcèlement de rue était au cœur du débat public, le thème était « la place des femmes dans l’espace public » ;
  • en 2018, il concernait « les combats pour les droits des femmes dans le monde » ;
  • en 2019, la semaine était consacrée au « corps des femmes, expression d’émancipation ». Le mouvement Me Too a ouvert la voie pour parler du corps des femmes, de ce qu’il représente et de la manière dont il est objectivé ;
  • en 2020, la semaine devait être consacrée aux « Femmes dans l’histoire, histoires de femmes ». Cependant, en raison de la pandémie de coronavirus Covid-19, les événements de la semaine Elles ont été annulés ;
  • en 2021, la semaine avait pour thème « Femmes : héroïnes – hérauts, messagères de tous les temps » ;
  • en 2022, la semaine avait pour thème « Les intrépides, les pionnières ! Celles qui ont ouvert la voie » ;
  • en 2023, la semaine avait pour thème « Femmes guerrières, femmes de combat – de l’amazone à la femme d’aujourd’hui ».

Ces thèmes ne restreignent pas les évènements qui peuvent être organisés, mais donnent aux associations un fil conducteur permettant une meilleure émulation collective.