Action cœur de ville

« Action cœur de Ville » est un dispositif pour redynamiser l’hyper-centre de Blois, en donnant un coup de pouce aux projets en cours ou à venir de la Ville et d’Agglopolys.

En quoi consiste le dispositif ?

« Action cœur de ville » est un programme de l’État pour aider les villes à redynamiser leur centre-ville en actionnant plusieurs leviers : commerce, habitat, services, animations ou mise en valeur du patrimoine, et coordonne toutes les parties concernées par ces sujets.

L’État proposait aux villes de candidater au programme, avec à la clé une partie d’un budget total de cinq milliards d’euros sur cinq ans. Après avoir présenté l’ensemble de ses projets en cours ou à venir, Blois a été retenue, avec 222 autres villes, sur 600 candidates. La convention formalisant le soutien de l’État a été signée en juillet 2018, en présence du ministre de la Cohésion des territoires.

Les constats

Comme de nombreuses villes, le centre-ville de Blois manque de commerces de proximité et de nombreux logements sont inoccupés. En effet, beaucoup d’appartements sont situés au-dessus de locaux commerciaux et ne disposent pas d’entrée séparée. De même, les commerces de bouche se font rares, avec le développement de la grande distribution dans la périphérie.

Pourtant, la demande est là : des ménages installés à la campagne voudraient se rapprocher du centre-ville pour réduire leur charge de transport et permettre à leurs enfants d’accéder plus facilement aux activités sportives ou artistiques. Il y a aussi des personnes plus âgées qui souhaitent bénéficier des commodités de la ville, de la proximité avec les commerces, les équipements, les centres de santé, etc.

Cinq axes complémentaires pour redynamiser l’hypercentre

Pour aider les villes de taille moyenne à redynamiser leur centre-ville, le programme national est organisé autour de cinq axes :

  1. un habitat attractif ;
  2. un développement économique et commercial équilibré ;
  3. l’accessibilité et la mobilité ;
  4. la mise en valeur de l’espace public et du patrimoine ;
  5. et l’accès aux équipements et services publics.

Zoom sur les principaux projets initiés

Un nouvel usage pour les locaux d’Expo 41

  • Objectif : L’installation, sur un même lieu, de l’office du Tourisme Blois–Chambord–Val-de-Loire, du musée des résistances et d’un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (Ciap) contribuera à développer l’activité touristique et patrimoniale blésoise, avec une meilleure synergie entre les trois entités, regroupées dans un emplacement stratégique et facilement accessible.
  • Budget : 840 000 € dont 400 000 € d’aides
  • Calendrier : l’office de Tourisme et le Centre de la Résistance ont ouvert à la rentrée 2019, le Ciap devrait ouvrir à l’automne 2020

Carré Saint-Vincent

  • Objectif : Ce projet de longue haleine vise à développer un pôle commerçant à ciel ouvert derrière l’église Saint-Vincent. Cela permettra d’élargir ainsi l’offre commerciale en centre-ville, en accueillant à terme sur le site environ 25 boutiques complémentaires à celles existantes en centre-ville permettant notamment d’offrir des cellules commerciales de surface plus importante non disponibles aujourd’hui en cœur de ville. Un parc de stationnement sera créé et bénéficiera à tous les commerces de centre-ville.
  • Budget : 7 500 000 € dont 641 720 € d’aides en 2018
  • Calendrier : collège Saint-Charles acquis et démoli en 2018, en vue de la construction de la halle maraîchère.

Ravalement des façades

  • Objectif : L’embellissement des bâtiments du centre-ville se poursuit avec le soutien des propriétaires qui souhaitent réaliser le ravalement de leur façade (aide financière et conseils pour la réalisation des travaux). 108 immeubles ont été rénovés depuis 2008, la Ville a accordé près d’un million d’euros de subvention.
  • Calendrier : nouveau dispositif jusqu’en 2025

Mise en place du droit de préemption commerciale

  • Objectif : Pour contribuer au maintien du commerce de proximité et veiller à une diversité du commerce et de l’artisanat, la Ville pourra désormais user de son droit de préemption sur les fonds et baux commerciaux dans un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat.
  • Calendrier : opérationnel depuis juin 2018

Réhabilitation de la rue de la Voûte

  • Objectif : La réfection de la chaussée vise à faciliter l’utilisation de cette voie qui permet d’accéder directement à la place du Château. Les travaux permettront également de rendre accessible les futurs locaux de l’office du tourisme aux personnes à mobilité réduite.
  • Budget : pour 2018 (section basse de la rue), 100 000 € dont 80 000 € d’aides ; pour 2019 (section haute), 35 000 €.
  • Calendrier : la partie basse de la rue a été refaite. La réfection de la partie haute est prévue fin 2019. Le calendrier précis s’adaptera au besoin de maintenir l’accès au Château et à la Maison de la magie.

Voies et espaces publics Saint-Vincent–Gare

  • Objectif : Dans le cadre du projet du carré Saint-Vincent, une réflexion sera menée sur les voies et espaces publics du quartier, afin d’assurer une continuité avec l’hyper centre et avec le quartier Gare et de promouvoir la mixité des déplacements.
  • Calendrier : 2018–2025

Scénarisation en lumière du patrimoine de la ville

  • Objectif : Une étude permettra de déterminer comment mettre en valeur les monuments blésois, notamment avec des mises en lumières la nuit, en privilégiant le pont Jacques-Gabriel, l’église Saint-Nicolas, l’église Saint-Saturnin, la place du Château et les principaux axes structurants de la ville.
  • Calendrier (prévisionnel) : le pont Jacques-Gabriel devrait être mis en lumière début 2020.

Une maison de santé pluridisciplinaire en Vienne

  • Objectif : Comme dans beaucoup de villes, Blois souffre d’un manque de médecins, avec en plus la perspective de nombreux départs à la retraite. L’ouverture d’une maison de santé pluridisciplinaire en Vienne, après celle de Chavy, vise à encourager l’installation de médecins généralistes, spécialistes et de professionnels de santé dans le quartier pour faciliter ainsi l’accès aux soins.
  • Calendrier : démarrage des travaux en 2019, ouverture prévue en 2020.

Aménagement des Terrasses du Foix

  • Objectif : Bénéficiant d’une situation privilégiée, cet espace sera aménagé pour inviter les personnes visitant le Château à se promener, à profiter des espaces verts, à découvrir une vue imprenable sur la Loire. Ce projet est largement soutenu par du mécénat et par la Région Centre–Val-de-Loire.
  • Budget : 420 000 €
  • Calendrier : travaux démarrés en janvier 2019, ouverture pendant lété

Intervention sur l’habitat du centre-ville

  • Objectif : Cette étude est destinée à délimiter les îlots d’habitat présentant un potentiel, à caractériser les immeubles notamment en copropriété, à analyser le bâti et les conditions d’occupation des logements. Faire revenir des habitants en centre-ville est la priorité du projet.
  • Action : identification d’immeubles de caractère en centre-ville, en monopropriété, vacants ou sous-occupés, pouvant faire l’objet d’une restructuration pour une remise sur le marché des logements.
  • Calendrier : analyse en cours avec Action Logement et la Banque des Territoires.

Mise en place de compteurs piétons

  • Objectif : Mieux connaître et comprendre les parcours effectués par les piétons en centre-ville pour mesurer l’attractivité des commerces et des animations commerciales sur les axes marchands et selon les périodes. Les compteurs permettront de disposer de données objectives pour pouvoir valoriser les implantations commerciales auprès des investisseurs.
  • Budget : 50 000 €
  • Calendrier : 14 boîtiers installés en 2019

Installation d’un hôtel haut de gamme

  • Objectif : Pour répondre à la demande de certains touristes, un hôtel haut de gamme pourrait être installé en ville. Deux emplacements sont pressentis et une mission de recherche d’un investisseur a été engagée en 2018. Elle sera poursuivie par un accompagnement pour la bonne réalisation du projet, conformément au cahier des charges.
  • Calendrier : à redéfinir en fonction du lieu choisi

Étude sur l’aménagement des bords de Loire

  • Objectif : Les études d’aménagement du mail Sudreau et de la promenade Mendès-France effectuées dans le cadre du projet ACVL seront réactualisées. Il s’agit de retrouver un lien fort entre la Loire et le centre-ville, de favoriser les vues panoramiques sur le fleuve et de faciliter les parcours pour vélos et personnes circulant à pied.
  • Calendrier : étude en 2019–2020, travaux prévus en 2021, démarrant avec la promenade Mendès-France

Favoriser les connexions entre ville haute et ville basse

  • Objectif : Une étude sera menée pour étudier l’opportunité et la faisabilité pour améliorer l’accessibilité entre la place du Château (ville haute) et la ville basse afin d’encourager les touristes visitant le Château à parcourir les rues commerçantes du centre-ville et à aller jusqu’à la Loire.
  • Calendrier : études en 2020, travaux en 2021

Étude sur l’aménagement de la place Valin-de-la-Vaissière

  • Objectif : En lien avec le projet ACVL, l’actualisation des études d’aménagement doit permettre de valider les moyens d’ouvrir cet espace public et de mettre en valeur sa situation privilégiée, à proximité de la Loire mais aussi du cœur de ville.
  • Calendrier : étude durant le second semestre 2019, travaux prévus en 2020–2021

Étude sur le plan de livraison

  • Objectif : L’étude doit permettre d’imaginer les solutions les plus adaptées pour limiter les nuisances sonores liées aux livraisons en centre-ville, en évitant les camions dans les rues piétonnes et en favorisant les déplacements doux. Elle aboutira à l’élaboration d’un plan de livraison.
  • Calendrier : étude en 2019

Étude sur la visibilité de l’offre commerciale dans les rues excentrées 

  • Objectif : répondre à la problématique du manque de visibilité de l’offre commerciale des rues excentrées du circuit piéton naturel de la ville, développer la communication de l’offre commerciale, touristique et culturelle du centre-ville
  • Calendrier : étude en 2019

Étude d’opportunité sur des dispositifs sonores complémentaires

  • Objectifs : identifier les besoins des différents publics et les nuisances possibles
  • Calendrier : étude en 2019

Étude sur la mise en place d’un site de vente en ligne avec retrait en magasin

  • Objectif : répondre à la problématique de déficit du chiffre d’affaires des commerces sédentaires, face au développement des ventes en ligne et aux horaires d’ouvertures non adaptés à la demande.
  • Calendrier : étude en 2019