Projet de renouvellement urbain d’intérêt régional

Le projet de renouvellement urbain d’intérêt régional (PRUir) a pour but d’améliorer le confort de vie dans les quartiers Nord de Blois. Il fait suite à un premier PRU qui a pris fin en 2017 et pour lequel 253 millions d’euros ont été investis.

Signé en mars 2018, le PRUir poursuit la transformation des quartiers Nord de Blois. Au programme, la réhabilitation d’immeubles non couverts par le PRU et la rénovation ou la création d’équipements publics. Ainsi, le groupe scolaire Nelson-Mandela–Croix-chevallier sera reconstruit, tandis que la Halle des sports Moussa-Traoré et le gymnase Marcel-Cerdan seront réhabilités.

Objectifs

  • Pérenniser et continuer les travaux opérés grâce au PRU
  • Proposer un habitat adapté aux besoins actuels des personnes âgées    
  • Renforcer le changement d’image du quartier, en réhabilitation les bâtiments de l’avenue de France, colonne vertébrale du quartier et véritable voie de passage à l’échelle communale
  • Renforcer le rayonnement des équipements du quartier par la poursuite de la remise à niveau des équipements sportifs et scolaires
  • Harmoniser la qualité des logements grâce aux réhabilitations dans le secteur Sarazines–Hautes-saules

    Chiffres clés

    • 780 logements locatifs sociaux réhabilités
    • 210 logements locatifs sociaux résidentialisés
    • 2 gymnases réhabilités
    • 1 groupe scolaire reconstruit
    • 34 millions d’euros de budget

    Actions prévues

    • Secteur Coty :
      • Restructuration du foyer Lumière et de ses 31 logements à destination des personnes âgées
      • Réhabilitation de 431 logements situés avenue de France, rue Langevin et rue Pierre-et-Marie-Curie
    • Secteur Kennedy :
      • Résidentialisation de 41 logements à l’angle de la rue de Waldshut et de la rue de Lewes
      • Réhabilitation du gymnase Marce-Cerdan
    • Secteur Croix-chevalier : 
      • Démolition du groupe scolaire Nelson-Mandela–Croix-chevallier
      • Construction d’un nouveau groupe scolaire plus moderne et fonctionnel à proximité de l’ancien.
      • Réhabilitation de la halle des sports Moussa-Traoré
    • Secteur Sarazines–Hautes-saules :
      • Réhabilitation de 349 logements dans les immeubles rue Maryse-Hilsz et Sadi-Lecointe
      • Résidentialisation de 210 logements
      • Aménagement des espaces publics pour améliorer les cheminements piétons afin d’obtenir une transformation globale du secteur

    Un nouveau groupe scolaire

    Dans le cadre du PRUir, décision a été prise de détruire l’école Nelson-Mandela–Croix-chevallier et de reconstruire un groupe scolaire sur une parcelle attenante. Le nouveau groupe scolaire disposera de 24 classes, dont 15 élémentaires et 9 maternelles. La première pierre de ce projet exemplaire, d’un budget de 10 millions d’euros, devrait être posée début 2020 pour une ouverture à la rentrée 2021 — à laquelle fera suite la destruction de l’ancienne école.