Blois sportive

Sport de loisirs ou de compétition, sport collectif ou individuel, en plein air ou en intérieur, pour les plus jeunes ou les seniors : Blois est assurément la ville de tous les sports, la ville du sport pour toutes et tous.

Blois sportive — © Ville de Blois, Alain Caillaud, Hachem El Yamani

Une vie associative et soutien de la Ville

Avec plus d’une centaine d’associations sportives et plus d’une dizaine de milliers de personnes licenciées, Blois est une ville résolument sportive.

L’Ada Blois Basket 41, dans le giron des plus grands clubs français, le Blois foot 41 en National 2 et le Rugby Club blésois en Fédérale 3 sont les fers de lance des équipes défendant les couleurs de Blois aux quatre coins de France. D'autres disciplines rayonnent : l’athlétisme avec l’AJBO, la Blésoise avec la gymnastique, l’Ultimate qui évolue au plus haut niveau français en Division 1 et bien d’autres.

La Ville réalise un travail de fond, en concertation avec les bénévoles des clubs, les équipes d’entrainement et d’éducation sportive et le public pratiquant. Elle les soutient par tous les moyens : mise à disposition de structures, d’équipements, d’outils et de personnel, organisation de manifestations, éducation dès le plus jeune âge et subventions conséquentes.

Plus d’un million d’euros sont ainsi alloués en subvention, chaque année, aux clubs sportifs de la ville ; en fonction de leur implication éducative, de leur nombre d’adhésions, de leur niveau d’excellence et de leur engagement dans la vie et l’animation de la cité.

Soutien aux athlètes de haut-niveau

Les athlètes de haut niveau inspirent toute la population à se dépasser et font rayonner Blois au-delà de son territoire. La Ville apporte donc son soutien financier à une douzaine d’athlètes, pour leur permettre de se perfectionner dans les meilleures conditions : matériel, déplacements, stages de préparation, suivi médical, etc. En 2021, une enveloppe globale de près de 20 000 € est prévue pour :

  • Amir Trari (athlétisme, AJB)
    champion de France cadet en lancé de disque
  • Maël Dilasser (athlétisme, AJBO)
    5e place cadets en championnat de France de javelot (record personnel à 60,74 m)
  • Félix Engelhard (Aquathlon)
    12e aux championnats d’Europe
  • Célia-Belle Mohr (tennis, AAJB)
    48e mondiale en Juniors, qualifiée pour l’Open d’Australie juniors 2020
  • Agathe Girard (tir, ADA)
    Médaille d'argent aux championnats de France de tir à 50 m en carabine trois positions 2019, médaille d'argent et de bronze par équipe en carabine 60 balles couché et en carabine 3 positions respectivement, lors de la Coupe des Alpes 2019
  • Quentin Marteau (judo, Blois Judo)
    Numéro un mondial des cadets, catégorie moins de 50 kg
  • Hamza En-Najib (karaté, Club Bushido Ken blésois)
    Médaille de bronze à l’Open de Malte en arme longue « bo/bâton », médailles d’or à l’Open Istria de Croatie en arme longue et « tonfa », médailles de bronze au championnat du monde WKA de Malte en arme longue « bo » et « tonfa »
  • Émilie Menuet (marche, AJBO)
    13e au 20 km marche des JO de Rio (Brésil) 2016, recordwoman de France du 5 000 m marche, championne de France de marche 20 km, 2e des championnats de France Élite 5 000 m marche, 15e aux championnats d'Europe de Berlin sur 20 km, préparation des JO de Paris 2024
  • Marie-Amélie Le Fur (athlétisme, AJBO)
    Médaille d’argent en saut en longueur aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, championnats d’Europe d’athlétisme Handisport 2018, médaille d’or et record du monde en saut en longueur (6,01 m), Jeux paralympiques à Rio (Brésil) 2016, médaille d’or et record du monde en saut en longueur, médaille d’or et record du monde sur 400 m, médaille de bronze sur 200 m, 6e place sur 100 m
  • Noélie Yarigo (athlétisme, Running41)
    Médaille d’or au 800 m femmes au Irena Szewinska Memorial 2020, médaille d’or au 800 m femmes au Osaka Grand Prix 2019, demi-finaliste aux Jeux olympiques de Tokyo
  • Raphaël Beaugillet (cyclisme, ASHB)
    Médaille de bronze sur 1000 m contre la montre (cyclisme sur piste) aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, champion de France 2017 du kilomètre, vitesse et poursuite, vice-champion de France 2018 de poursuite en Tandem sur piste, champion de France 2018 sur piste du kilomètre départ arrêté et de la vitesse, sélectionné en Equipe de France Handi pour les championnats du Monde de Rio 2018, triple champion de France 2019 sur piste du kilomètre départ arrêté, de la vitesse et de la poursuite, 12e aux championnats du monde 2019 en sprint, 13e aux championnat du monde 2019 au kilomètre
  • Mathilde Sénéchal (athlétisme, AJBO)
    Vice-championne d’Europe junior sur 3 000 m, championne de France espoir (cross, 1 500 m en salle, 5 000 m), vice-championne de France senior sur 5 000 m, 18e aux Championnats d'Europe U-23 du 5 000 m, préparation pour les JO de Paris 2024

Les clubs et les évènements de haut niveau sont également soutenus financièrement et matériellement.

Fête du Sport

Pour faire son choix parmi cette offre foisonnante, la Ville organise la fête du Sport, chaque année à la rentrée. Près de 80 clubs investissent le centre-ville, exceptionnellement fermé à la circulation routière pour l’occasion, et installent des espaces de démonstrations, des ateliers pratiques et des stands pour vous renseigner, découvrir et vous inscrire.

En compagnie des sportives et sportifs de haut niveau soutenus par la Ville, la fête du Sport permet de bien commencer l’année et de mieux connaître toutes les possibilités offertes à Blois pour pratiquer le sport.

Focus : le sport à tous les âges

Pour les jeunes

La Ville complète l’offre sportive associative par ses animations sportives blésoises (ASB) : très accessibles (15 € de cotisation annuelle pour les personnes résidant à Blois) et permettent aux enfants d’accéder au sport dès 4 ans. Des ateliers leur permettent de découvrir un grand nombre de disciplines pour les orienter vers leur sport préféré, de façon systématiquement encadrée par les éducatrices et éducateurs sportifs municipaux diplômés.

Les renseignements sont donnés lors de la fête du Sport. Les inscriptions peuvent se faire dans la foulée et tout le mois de septembre.

Pour les seniors

Les maisons de quartier proposent de nombreuses activités pour les seniors (gymnastique douce, relaxation, jeux, etc.). Les foyers, rebaptisés en 2016 Résidences autonomie, proposent des ateliers Mémoire, Corps et santé et des conférences Prévention santé.

Handisport

La Ville compte de nombreux clubs handisports et plusieurs manifestations dédiées sont organisées chaque année.

Pour faciliter la pratique handisport et parce que le sport doit être accessible à toutes et tous, tout particulièrement aux personnes en situation de handicap, la Ville a investi en continu depuis 2009 pour améliorer l’accessibilité des équipements sportifs.

Des ateliers pratiques sont également organisés chaque année depuis 2016, pour sensibiliser les enfants au handicap de façon ludique, grâce au sport. À l’initiative de Marie-Amélie Le Fur, des bénévoles, le personnel d’éducation sportive de la Ville et le comité départemental Handisport sont mobilisés pour ces ateliers dans le cadre des journées « Exprime ta différence ».

Blois, récompensée « Ville active et sportive »

L’ensemble de la politique sportive de la Ville a reçu le label « Ville active et sportive », de la part du conseil national des Villes actives et sportives, patronné par le ministère des Sports. Ce label récompense « les initiatives, les actions, les politiques sportives cohérentes et la promotion des activités physiques sous toutes leurs formes, accessibles au plus grand nombre ».

Le conseil a notamment reconnu l’équilibre de la politique éducative, le soutien au sport de haut niveau et la qualité des installations sportives. Après avoir obtenu le niveau « premier laurier » en 2018, la Ville a obtenu le deuxième en 2021 et vise le troisième laurier lors de la prochaine évaluation, en 2023.

Au-delà de la fête du Sport à la rentrée, Blois vit au rythme du sport tout au long de l’année. Voici les principaux temps forts :

De nombreuses structures sportives sont présentes à Blois : complexe Marie-Amélie-Le-Fur (ex Honoré-de-Balzac), stade des Allées (Jean-Leroi)complexe Saint-Georgessalle Sauvageaucomplexe Éric-Tabarlycomplexe Raymond-Ételincomplexe Moussa-Traorécomplexe des Provincesgymnase Foch, gymnase Marcel-Cerdan, gymnase Rabelais, centre aquatique Agl’eau, piscine Tournesol, dojo La Quinière, Skate Park, le palais des sports Ada ou encore les structures de l’ASPTT et de l’AAJB.

L’amélioration des équipements sportifs publics est permanente. Chaque année, la Ville consacre un budget conséquent pour leur rénovation.