Le maire, Marc Gricourt, répond à vos questions

Vous pouvez interpeller directement le maire, Marc Gricourt, sur des sujets concernant l’intérêt général. Posez-lui vos questions grâce au formulaire en ligne ci-dessous, il y répondra sur cette page et dans « Blois mag » (ou par courrier car toutes les questions ne pourront être publiées).

Posez votre question

Notes :

  • une question est sélectionnée à chaque numéro de Blois mag, pour que le maire y réponde publiquement ;
  • si vous avez une question pour le maire sur un problème individuel, continuez en passant plutôt par son formulaire de contact ;
  • pour un problème de propreté ou dysfonctionnement précis dans un équipement de la Ville ou sur l’espace public, contactez le Sir.
Vos coordonnées
Note : vos coordonnées sont nécessaires pour envoyer votre question, mais si celle-ci est sélectionnée dans Blois mag, seul votre prénom sera publié.

Vous pouvez aussi envoyer vos questions par voie postale :

Blois mag
9 place Saint-Louis
41012 Blois cedex

Archive des réponses à vos questions

Merci pour cette question qui est au centre de notre attention. La police municipale, comme les forces de sécurité de l’État, n’a d’autre choix que de limiter la mise en danger de la vie d’autrui. On l’a vu à plusieurs reprises ces dernières années, les délinquants se servent aussi des rodéos, pour se livrer à des activités dangereuses, dont la plupart sont destinées, en quelque sorte, à jouer au « chat et à la souris » avec la police. Ces comportements irresponsables peuvent conduire à la mort. Aussi, à Blois, la doctrine repose sur une intervention dès lors qu’elle ne met pas en danger les usagers. Notre priorité, en lien avec la procureure de la République, repose sur deux axes : le renseignement et l’enlèvement des motos. Le renseignement permet, a posteriori, de procéder à des interpellations. L’enlèvement des motos, naturellement, réduit les capacités des délinquants.

Chaque année, la Ville propose l’opération Eté jeunes qui permet à 40 étudiantes et étudiants de 16 à 25 ans de prêter main forte aux services municipaux (achats et logistique, fêtes et manutentions, parcs et jardins, cimetières, patrimoine – entretien des bâtiments –, propreté urbaine) pendant la période estivale. À ce jour, pour 2024, il est encore possible de candidater jusqu'au 26 avril sur blois.fr/emploi.

Le Bureau info jeunesse 41 propose également sur son site internet des annonces suite à l'événement Forum jobs d'été, n'hésitez pas à les consulter sur www.infojeune41.org.

Afin de favoriser l'intégration des jeunes à la vie professionnelle, la Ville accueille aussi chaque année des apprenti·es et 4 jeunes en service civique au sein de ses équipes, dans des services variés (jeunesse, vie civile, communication, etc.).

La Ville compte 182 km de voiries et 305 km de trottoirs. Pour assurer le nettoyage de ces espaces (11 000 km de voirie sont nettoyés chaque année et 4 000 km de trottoir), les équipes des balayeurs de voirie travaillent en 2–8 (5 h–12 h 30 puis 12 h 30–20 h). Le démarrage à 5 h garantit une accessibilité plus grande aux espaces à nettoyer, réduit l’impact sur la circulation et limite les accidents. L’équipe en charge des balayeurs de trottoirs est mobilisée entre 7 h et 16 h.

Lors du renouvellement des machines, une vigilance est apportée au niveau sonore (certaines sont d’ores et déjà électriques) ainsi qu’au recyclage de l’eau (pour réduire la consommation).

Les plannings des balayeuses sont en cours de refonte afin d’optimiser les circuits et améliorer le cadre de vie des usagers.

Je tiens à remercier les 52 agents qui œuvrent au quotidien avec cœur et sérieux pour une ville toujours plus propre. La propreté de nos espaces publics est également l'affaire de toutes et tous. Nous comptons sur vous.

Rendre le stationnement gratuit sur l’ensemble du centre-ville est une fausse bonne idée. De nombreuses villes l’ont testé et cela a abouti à l’apparition de voitures ventouse qui restent en place toute la journée. Alors que l’on souhaite davantage favoriser la rotation des places disponibles pour permettre à chacun de se stationner en centre-ville pour faire ses achats.

Ceci étant dit, de nombreuses offres sont à votre disposition pour réduire les tarifs du stationnement, qui restent compétitifs pour une ville de notre strate : 1 heure gratuite tous les jours dans tous les parkings souterrains, 2 heures gratuites le samedi à partir de 14 h avec le ticket disponible chez les commerçants partenaires, des gratuités à chaque période de fêtes ou de soldes sur la zone verte, etc. Enfin, des parkings gratuits sont à votre disposition (rue Alfred-Halou, mail Pierre-Sudreau, parc Edmond-Mounin, parc Saint-Jean). Pensez également aux navettes de centre-ville, aux trottinettes électriques Bird, au vélo et à la marche à pied quand cela est possible.