Tritium : point sur la qualité de l’Eau de Blois

Suite à la circulation d’une publication appelant à ne plus consommer l’eau du robinet, l’agence régionale de la santé indique « l’absence de risque sanitaire ».

Publié le

De nombreux paramètres, dont la radioactivité, font l’objet d’un suivi, dans le cadre du contrôle sanitaire des eaux après traitement, au niveau du point de mise en distribution. La radioactivité de l’eau distribuée à Blois est mesurée quatre fois par an.

Concernant le tritium, au niveau national le seuil d'alerte pour la qualité de l'eau est fixé à 100 becquerels par litre. La valeur maximale mesurée depuis janvier 2017 sur le réseau de distribution de Blois est de 31 becquerels par litre pour ce paramètre, pour une valeur moyenne inférieure à 14 becquerels par litre, valeurs largement inférieures à la référence de qualité de 100 becquerels par litre.

Aussi, l’eau distribuée par la Ville de Blois est propre à la consommation, comme le confirme l’agence régionale de Santé (ARS), en charge de la surveillance des eaux distribuées pour la consommation humaine : ces résultats attestent l’absence de risque sanitaire pour la consommation de l’eau distribuée par la Ville de Blois pour le paramètre tritium.

En savoir plus

Pour plus d’information sur les sources de tritium dans l’eau de la Loire, vous pouvez consulter les notes d’information de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), établissement public chargé de missions d’expertise et de recherche dans le domaine de la radioactivité :