Votez pour féminiser le nom des équipements publics

En mars dernier, lors de la dixième édition de la semaine Elles à Blois, vous avez pu proposer des noms de grandes figures féminines pour baptiser certains équipements de la ville et ainsi tendre vers la parité.

participation citoyenne

Publié le

Plus de 160 personnes ont participé, apportant leurs idées. Plusieurs noms figurant parmi vos propositions n’ont pas été retenus, car des équipements blésois leur font déjà honneur (par exemple, Simone Veil et l’hôpital de Blois). Dans le même ordre d’idées, la Ville a déjà fléché certains noms comme Marie-Amélie Le Fur (prochain nom du complexe sportif Balzac), Sonia Bompastor (terrain synthétique du stade des Allées) et Joséphine Marchais, communarde blésoise.

Il est temps à présent de voter pour vos figures féminines favorites, présentées par ordre alphabétique. La Ville retiendra les noms les plus populaires et les attribuera en conséquence aux équipements lors de la semaine Elles du 6 au 15 mars 2020.

Comment voter ?

Pour voter, vous avez jusqu’au 20 octobre pour :

  • remplir le formulaire en bas de page ;
  • ou utiliser le bulletin-réponse page 25 du dernier Blois mag),

et classez vos cinq choix, parmi les 31 propositions arrivées en tête de vos suggestions.

Résistante française lors de l’occupation allemande et du régime de Vichy, elle est à l’origine en 1939 du mouvement de résistance Libération-Sud et mène avec son mari des actions secrètes pour contrer les forces allemandes. Devenue professeure d’histoire à la Libération, elle parcourt également les écoles pour partager son engagement dans la Résistance.

D’origine métisse afro-américaine et amérindienne, Joséphine Baker était une chanteuse, danseuse, actrice et meneuse de revue. Militante engagée dans la lutte contre le racisme et membre de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est considérée comme la première célébrité noire. Ne pouvant pas avoir d’enfants suite à une fausse couche, elle décide d’adopter des enfants de toutes les origines, sa « tribu arc-en-ciel » pour prouver vivre pleinement son idéal de fraternité universelle.

Simone de Beauvoir fait partie des penseuses et des penseurs marquants du 20e siècle. Elle a rédigé de nombreux écrits et thèses sur la condition féminine, notamment Le deuxième sexe, en 1949. Simone de Beauvoir aborde de nombreux sujets encore tabous, tels que l’avortement ou le rapport entre hommes et femmes. Ses écrits ont beaucoup influencé les féministes des années 70.

Sarah Bernhardt est l’une des actrices françaises les plus importantes du 19e et du début du 20e siècle. « Star » internationale, elle est la première comédienne à avoir fait des tournées sur les cinq continents, qualifiée par Jean Cocteau de « monstre sacré ». Elle prend par la suite la direction de différents théâtres parisiens et écrit quelques pièces.

Romancière, mime et actrice française, Colette est l’une des plus célèbres romancières internationales de la littérature française. Elle est la deuxième femme élue, à l’unanimité, membre de l’académie Goncourt et fut nommée pour le prix Nobel de littérature en 1948.

Pédiatre et psychanalyste française, militante de la cause des enfants, elle s’intéresse particulièrement à la psychanalyse de ces derniers et à la diffusion des connaissances concernant leur éducation dans de nombreux écrits et lors d’émissions radiodiffusées, appréciées du grand public.

Surnommée « la petite sœur des pauvres », Sœur Emmanuelle est une enseignante, religieuse et autrice franco-belge. Elle est particulièrement connue pour avoir longtemps œuvré en Égypte lors de missions caritatives auprès des enfants et des personnes les plus démunies, ce qui lui a valu d’être naturalisée égyptienne.

Jeune allemande juive expatriée avec sa famille aux Pays-Bas suite à la montée du nazisme en Allemagne, Anne Frank est mondialement connue pour avoir rédigé un journal intime. Cachée avec sa famille dans l’appartement secret d’une annexe, elle a décrit son quotidien pendant deux ans avant que le refuge ne soit découvert. Déportée à Auschwitz puis Bergen-Belsen, elle décédera du typhus en 1945.

Journaliste, autrice et femme politique française, Françoise Giroud a fondé L’Express en 1953 qu’elle dirige jusqu’en 1974, après avoir été directrice de la rédaction du magazine Elle. Secrétaire d’État à la Condition féminine puis à la Culture pour Valéry Giscard d’Estaing, elle quitte la scène politique en 1979 et se tourne définitivement vers l’écriture.

Considérée comme l’une des pionnières du féminisme français, Olympe de Gouges était une femme de lettres, devenue femme politique. Elle est l’autrice de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes, mais aussi en faveur de l’abolition de l’esclavage. Elle mourut guillotinée à Paris.

Alice Guy est la première réalisatrice de l’histoire du cinéma et a réalisé près de 1 000 films. Elle réalisa en 1896 le tout premier film de fiction au monde, d’une durée de 51 secondes : La Fée aux choux. Saluée par Eisenstein et Hitchcock, Alice Guy fut également la première femme créatrice d’une société de production de films, la compagnie Solax Film, en 1910.

Benoîte Groult est une journaliste, romancière et militante féministe française. Présidente de la commission de terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions entre 1984 et 1986, c’est elle qui publie pour la première fois en intégralité la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de 1791, rédigée par Olympe de Gouges.

Gisèle Halimi est une avocate, militante féministe et femme politique franco-tunisienne. Elle a défendu de nombreuses femmes ayant eu recours à l’avortement, à l’époque interdit, et fait le procès de la loi de 1920 qui assimile la contraception à l’avortement, étape importante dans la marche vers la légalisation de l’opération.

Frida Kahlo est une artiste peintre mexicaine qui a joué un rôle important pour le mouvement artistique mexicain de son époque. Coincée dans un corset de plâtre suite à un accident, elle se lancera dans la peinture. Très intéressée par la politique, elle défend aussi l’émancipation des femmes dans une société encore très machiste et choque en affichant sa liberté de femme et sa bisexualité.

Actrice autrichienne devenue star hollywoodienne, Hedy Lamarr est également à l’origine, avec George Antheil, d’un système de codage des transmissions, ancêtre des techniques toujours utilisées actuellement pour les liaisons chiffrées militaires, la téléphonie mobile et la Wi-Fi.

Jeannie Longo est la coureuse cycliste française la plus titrée avec 59 titres nationaux, 13 titres de championne du monde et un titre olympique.

La britannique Ada Lovelace est une pionnière de la science informatique, et est principalement connue pour avoir réalisé le premier programme informatique lors de son travail sur l’ancêtre de l’ordinateur, la machine analytique de Charles Babbage. Elle a donné son nom au langage informatique Ada.

Biologiste, militante politique et écologiste, Wangari Maathai est la première femme africaine à avoir reçu le Prix Nobel de la paix pour son action en faveur du développement durable. En 1977, elle fonde le « Green Belt Movement », le plus grand projet de reboisement d’Afrique, qui a planté plus de 51 millions d’arbres au Kenya.

Pionnière de l’aviation, infirmière, sportive et journaliste française, elle se fait d’abord connaître par ses multiples exploits dans des sports à risques et fait partie des premières femmes titulaires du permis de conduire. Elle passe également plusieurs brevets de pilote (avion, ballon, hydravion et hélicoptère).

Louise Michel est une institutrice, militante féministe, franc-maçonne et l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Déportée en Nouvelle-Calédonie, elle devient anarchiste et continue de militer. De retour à Paris, elle reprend son activité militante et donne des conférence pour l’abolition de la peine de mort, le mouvement ouvrier et à propos des personnes au chômage.

Actrice, chanteuse et réalisatrice française, Jeanne Moreau a joué dans plus de 130 films et a obtenu plusieurs prix. En 2000, elle est la première femme élue à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France dans la section Création artistique pour le cinéma et l’audiovisuel.

Figure emblématique de la lutte contre la ségrégation aux États-Unis, Rosa Parks est devenue célèbre le 1er décembre 1955 lorsqu’elle a refusé de laisser sa place à un passager blanc à bord d’un bus. Une campagne de protestation et de boycott de la compagnie fut lancée par un certain Martin Luther King, inconnu à l’époque. Les lois ségrégationnistes dans les bus furent abolies presque un an plus tard.

Chanteuse, parolière et compositrice au caractère bien trempé, celle qu’on surnomme « la Môme Piaf » est à l’origine de plusieurs succès devenus des classiques de la chanson française. Sa voix saisissante a inspiré de nombreux compositeurs et compositrices et lui a permis de faire carrière à l’international.

Écrivaine française, autrice de romans, nouvelles et de textes politiques, née Amantine Aurore-Lucile Dupin, elle adopte le pseudonyme de George Sand dès 1829, critiquée pour sa vie amoureuse agitée et ses tenues vestimentaires masculines. Outre ses productions littéraires, elle s’est illustrée par son engagement politique actif et n’arrête pas d’écrire jusqu’à sa mort à 71 ans.

Canonisée comme Sainte Teresa de Calcutta, Mère Teresa est une religieuse catholique connue pour avoir œuvré pendant plus de 40 ans auprès des personnes les plus démunies à Calcutta, des enfants des rues aux malades et aux personnes mourantes. Prix Nobel de la paix, elle a créé la Fondation des Missionnaires de la Charité, qui compte encore aujourd’hui 5 000 religieuses, réparties dans 132 pays.

Photographe, réalisatrice de cinéma et plasticienne française proche du mouvement dit de la Rive Gauche, Agnès Varda est la première femme réalisatrice à recevoir un Oscar d’honneur, s’ajoutant à un César d’honneur, le prix René-Clair de l’Académie française et la Palme d’honneur du festival de Cannes 2015.

Philosophe humaniste, elle se tourne vers l’engagement politique d’extrême-gauche. Simone Weil suspend sa carrière d’enseignante pour connaître les conditions de vie des plus humbles, et travaille comme ouvrière à la chaîne et rédige des ouvrages sur l’oppression sociale.

Femme de lettres anglaise à l’esprit rebelle et indépendant, Virginia Woolf est l’une des plus grandes romancières du 20e siècle. Ses romans sont aujourd’hui des classiques étudiés dans les universités les plus prestigieuses.

Née française et naturalisée américaine, Marguerite Yourcenar est une femme de lettre connue mondialement pour ses romans. Élue au titre de membre étranger à l’Académie belge de Langue et de Littérature françaises, elle est également la première femme élue membre de l’Académie française.

Malala Yousafzai est une militante pakistanaise des droits des femmes. Elle est devenue mondialement connue après avoir subi une tentative d’assassinat par des talibans. Elle expliquait alors sur son blog les violences qu’ils infligeaient dans la vallée de Swat alors qu’elle n’avait que 11 ans. Elle a reçu de nombreux prix, notamment le Prix Nobel de la paix. Aujourd’hui étudiante mais aussi activiste et autrice, elle continue d’œuvrer pour les personnes réfugiées.

Enseignante, journaliste et femme politique allemande, Clara Zetkin est une figure historique du féminisme socialiste, et est à l’origine de la Journée internationale des femmes, en 1910, qui visait à militer notamment pour le droit de vote des femmes et l’égalité entre les sexes.

Votre vote
Vos coordonnées
Ces informations ne seront utilisées que pour vérifier la validité des votes.
Les données personnelles (nom, prénom, adresse et mél) recueillies par ce formulaire ne seront utilisées par la Ville que pour vérifier la validité des votes. Elles seront supprimées après la prochaine semaine Elles.