Les agentes du syndicat mixte de traitement des déchets animent un atelier en classe.
Atelier sur le gaspillage alimentaire animé par Val-éco à l’école Parodi.

alimentation

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Lutter contre le gaspillage des repas est un travail quotidien que la Ville mène dans les écoles, accueils de loisirs périscolaires et crèches. Cela passe notamment par la sensibilisation des enfants au développement durable.

Publié le

Réduire de 20 % en trois ans d’ici 2023 le gaspillage alimentaire fait partie des objectifs de la municipalité. Un groupe d’une quinzaine de personnes (coordonnation des affaires scolaires, personnels de restauration et Atsem) se réunit régulièrement pour trouver des solutions afin de jeter le moins possible de repas, mais aussi valoriser au mieux les déchets. Des exigences allant dans ce sens font d’ailleurs partie du cahier des charges du contrat de délégation de service public avec la société API Restauration, qui assure la restauration scolaire blésoise.

Cela commence par le choix des menus et des denrées, car l’une des solutions pour diminuer le gaspillage est que les enfants mangent un repas équilibré, de qualité, et avec une quantité adaptée à leurs besoins nutritifs.

Les enfants doivent aussi se servir à leur juste besoin. L’éducation à l’alimentation et au développement durable est donc primordiale. C’est pourquoi, des ateliers de sensibilisation à ces questions sont organisés dans les écoles, en partenariat avec Val-éco (syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois). Par exemple, en faisant prendre conscience aux enfants de toute la chaîne et notamment des besoins en eau, énergie et pétrole pour fabriquer un steak haché.

Le tri sélectif est également expliqué pour les sensibiliser au recyclage des déchets. D’ailleurs, lors du débarrassage des plateaux, les enfants sont invités à participer au tri et un dispositif tournant de « gaspillo pain » pour visualiser le pain non consommé a été mis en place depuis septembre 2019 dans toutes les écoles.

De plus, la Ville a souhaité fiabiliser la production et le nombre de convives. Pour être au plus près du nombre de repas à préparer, l’annulation d’un repas doit s’effectuer le vendredi pour la semaine suivante. Une mesure qui a permis de gagner 1 000 repas non gaspillés par mois. Enfin, concernant les repas invendus, un partenariat a été établi avec le Secours populaire français, ce qui permet de les redistribuer à ses bénéficiaires.

par Chloé Cartier-Santino

5 astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire

  1. Adoptez les moches
    Autant que possible, ne boudez pas les fruits et légumes un peu tordus, moches ou non calibrés. Ils sont tout aussi bons et vous contribuerez, à votre échelle, à faire évoluer les standards de calibrage du légume « tout lisse » actuellement en vigueur dans bon nombre de magasins.
  2. Premier arrivé, premier parti
    La profondeur de nos placards et frigo sont à l’origine d’une bien injuste source de gaspillage. Nous avons tous tendance à moins penser aux aliments que l’on ne voit pas directement. Pour éviter ce gaspillage du yaourt coincé au fin fond du frigo, rangez par ordre d’arrivée. Le mantra ? Premier arrivé, premier parti. Donc les aliments de la semaine dernière sont rangés en tête de vos placards et frigo.
  3. Adoptez les boîtes hermétiques en verre
    L’avantage ? Vous pouvez voir vos aliments directement, et même surveiller leur état. De plus, elles permettent de conserver le croquant de vos biscuits, de vos chips et autres aliments secs et assurent la bonne conservation de vos aliments, qu’ils soient dans vos placards ou votre frigo.
  4. Coup de fatigue des légumes ?
    Faites leur prendre un bain d’eau froide une nuit au frigo, ils auront retrouvé leur croquant le lendemain.
  5. Croquez ces zones méconnues
    Fanes de radis ou de carottes, épluchures en tous genres, cosses de petits pois, carcasse de volaille ou de poisson... toutes ces choses se mijotent et se révèlent succulentes. Élargissez vos horizons culinaires en testant de nouvelles recettes. Un joli régime pour vos poubelles.

Astuces proposées par France nature environnement

Mangeons mieux !

Atelier Additifs et contenants alimentaires

Dans le cadre du défi Familles à alimentation positive, Marion Nature animera l’atelier « Additifs et contenants alimentaires ». Venez apprendre à éviter les additifs et les contenants alimentaires nocifs pour votre santé, et fabriquer un contenant totalement naturel. Cet atelier vous permettra de découvrir des astuces pour changer votre consommation.

Rendez-vous mercredi 18 mars à 10 h à l’Espace Quinière (durée : 2 h). Pour vous inscrire et en savoir plus : 06 52 75 65 07 marionnature2016@gmail.com