Les Ram au service des parents

Employer une assistante maternelle ne paraît pas chose aisée. Pour faciliter cette démarche, les relais d’assistantes maternelles (Ram) mettent en relation les parents et les professionnelles agréées exerçant à Blois. Cet accompagnement est complété par des accueils-jeux où des ateliers d’éveil sont proposés aux enfants et à leurs « nounous ».

petite enfance

Publié le

Par Claire Seznec

La plupart des parents s’oriente d’abord vers les crèches municipales (multi-accueils), notamment pour la qualité des prestations offertes aux familles ; mais dans ces structures, les places sont rapidement prises. Il est donc souvent conseillé aux familles de se rapprocher des relais d’assistantes maternelles (Ram) afin de recourir à l’embauche d’une assistante maternelle. à Blois, il existe quatre Ram, un dans chaque grand secteur de la ville (cf. encadré suivant).

Ces « lieux de ressources et d’informations » pour les familles et les assistants ou assistantes maternelles reçoivent les parents l’après-midi, sur rendez-vous. Les parents peuvent ainsi bénéficier d’explications et d’aides sur les démarches administratives liées à l’embauche d’une assistante maternelle. Une liste des 212 assistantes maternelles exerçant à Blois (coordonnées et disponibilités), et agréées par la caisse d’allocations familiales (Caf).

Contacts

Témoignages

Anita Leclerc
assistante maternelle (Ram Picoty)

Assistante maternelle depuis dix ans, je me suis inscrite au Ram Picoty en 2012. Tous les vendredis matin, les enfants que je garde profitent d’autres jouets, rencontrent d’autres enfants et s’épanouissent autrement qu’à la maison. Ils s’éveillent à la musique, ils vont au musée et à la ferme. C’est un vrai partage et un bel apprentissage !

Le Ram est un vrai soutien pour moi. J’échange avec d’autres assistantes maternelles du quartier ; je cherche des solutions à certaines problématiques avec la responsable. Je peux aussi rencontrer une psychologue, une fois par mois. Je ne me sens pas seule !

Céline Moreau
conseillère déléguée à la petite enfance à la Ville de Blois

Les crèches sont le premier choix de mode de garde à Blois. Lorsque toutes les places sont occupées, nous dirigeons les parents vers les RAM, qui renseignent sur les différents modes de garde. Chaque relais propose des activités, des sorties et des jeux aux assistantes maternelles inscrites et à leurs enfants gardés. Ils participent aussi à la vie des quartiers. Car ils ne restent pas forcément à domicile, enfermés, toute la journée ! Le RAM est un lieu de proximité, d’écoute pour les parents, de sociabilisation pour les enfants et de formation professionnelle pour les assistantes maternelles.

Marine Augé
maman qui s’est adressée au Ram Pirouette

Nous déménageons bientôt à Blois. Jusqu’à présent, notre fille était en crèche mais nous avons décidé de changer de mode de garde. Nous avons contacté le RAM Pirouette, qui correspond à notre secteur. La coordinatrice a été d’une extrême gentillesse et nous a beaucoup accompagné. Ça a été très rapide : en une journée, nous avions la liste des assistantes maternelles, notamment celles qui participent régulièrement aux activités du RAM. En parallèle, nous avons découvert la cartographie des assistantes maternelles blésoises, un bonheur ! En deux semaines, nous avons embauché la « nounou » de notre fille !

Shirley Bonneau
assistante maternelle (Ram Pomme-d’Api)

Toutes les semaines, je me rends au Ram Pomme-d’Api avec les enfants que je garde. Dans la salle de jeu, ils voient d’autres petits de leurs âges. Ils apprennent à être en collectivité et participent à des activités qui ne sont pas faisables à la maison. En tant qu’assistante maternelle, j’y suis vraiment considérée comme une professionnelle, pas juste comme une gardienne d’enfants. Les coordinatrices du Ram me donnent des conseils ; j’échange également beaucoup avec mes collègues sur le quotidien, mais aussi sur la vie de tous les jours, entre adultes. Le Ram fait du bien à tout le monde !

Manuela Scattolin
assistante maternelle (Ram Pirouette)

J’ai été institutrice en Allemagne pendant 8 ans… mais le “prendre soin” m’a fait passer la frontière entre le pédagogique et l’éducatif. En devenant assistante maternelle en 2017, j’ai réalisé ce pas. Dès le début, j’ai côtoyé le Ram Pirouette : ma référente, une vraie professionnelle, m’a été d’une grande aide, par son expérience, grâce à ses conseils bienveillants pour gérer certaines situations compliquées. Pour les enfants, venir au Ram chaque semaine leur permet, en jouant entre eux, de s’ouvrir à la sociabilisation et de découvrir l’autre.

Catherine Decoene
assistante maternelle (Ram Pirouette)

Au Ram Pirouette, les enfants créent du lien social dans un autre espace de vie. Ils appréhendent le monde en collectivité, par mimétisme, en observant. Les petits y font différentes activités ; récemment nous avons par exemple chanté tous ensemble pour enregistrer un CD. Le rôle de l’assistante maternelle est de les aider à grandir en toute confiance, avec de la patience, de la passion et de l’amour forcément. Celui du RAM nous complète en confortant les parents dans leur parentalité et en faisant parfois office de médiateur entre l’assistante maternelle et la famille.

Kaouther Medini
assistante maternelle (Ram Arc-en-Ciel)

L’assistante maternelle travaille seule ; en allant au Ram, j’ai de nombreux contacts avec mes collègues et avec ma coordinatrice. Ce suivi rassure les parents ; il me permet aussi d’avoir des conseils et des formations. Les activités, comme les contes, l’éveil musical, les parcours motricité et les sorties, plaisent beaucoup aux familles, parents et enfants ! Sortir, ne pas rester enfermé dans le quotidien entre la maison et le parc, est épanouissant pour nous tous. D’autant que les jeux présents au Ram sont un bon complément à ceux de la maison, tout en respectant le rythme de chacun.

Florence David
assistante maternelle (Ram Pomme-d’Api)

C’est un métier difficile, peu reconnu avec beaucoup de responsabilités. Le Ram permet de briser l’isolement inhérent à cette activité et propose des éveils variés aux enfants. Des formations régulièrement proposées permettent d’actualiser nos pratiques et de conforter la confiance que nous accordent les parents. Il est nécessaire d’aimer les enfants, et d’observer leurs comportements pour comprendre leurs besoins. C’est la clé de l’accueil serein. Les échanges avec les enfants sont très enrichissants, surprenants ou tendres. On ne les oublie jamais, chaque enfant laisse une empreinte unique dans notre mémoire.