La rentrée 2021 dans nos écoles

Outre les projets de réussite éducative, cette année, la ville de Blois permettra aux familles de s’associer aux réflexions sur la cantine scolaire et la sécurité des abords des écoles maternelles et élémentaires publiques.

éducation

Publié le

En post-Covid, nous continuons d’accompagner les écoles dans leurs projets et leur travail, affirme Benjamin Vételé, adjoint au maire en charge de la ville éducatrice. Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, les activités scolaires et périscolaires doivent fonctionner normalement à partir du mois de septembre.

Soutien scolaire, aides aux devoirs, actions éducatives dans les écoles maternelles et primaires publiques… La réussite éducative des élèves blésois est le centre de nos préoccupations. Comme chaque année, les fournitures scolaires sont ainsi totalement financées.

Créer des écoles apaisées

Mais les écoles doivent être aussi des « lieux apaisés » aux abords tout aussi apaisés : l’enfant doit s’y sentir bien. En cette rentrée, la municipalité a donc décidé de travailler sur la sécurité aux abords des écoles. On réfléchit autant à la sécurité routière qu’aux aménagements de voiries et aux espaces publics pour faire de l’arrivée à l’école un moment apaisé, précise Benjamin Vételé.

Les familles vont être conviées aux différentes réflexions sur le sujet, tout comme à celui de la restauration scolaire : elle pourrait être de nouveau gérée par la Ville de Blois ; les parents vont être associés à ce projet dès la rentrée.

Le point sur les travaux estivaux

Cet été, la Ville de Blois a largement investi dans les écoles. Deux chantiers d’ampleur ont, entre autres, occupé les services municipaux en juillet et août. Dans l’école Louise-Michel, le bâtiment élémentaire a été entièrement rénové, isolé, mis aux normes en termes d’éclairage LED, et équipé d’une ventilation mécanique contrôlée à détection de CO2. À l’étage, la salle d’informatique a également été étendue afin d’accueillir plus d’élèves.

Dans l’école Molière, l’accueil des loisirs périscolaires a lui aussi été rénové ; une entrée a été créée afin de faciliter l’arrivée des enfants. Les plus petits (3–5 ans) comme les plus grands (6 ans et plus) bénéficient désormais de nouveaux sanitaires, tout juste posés.

Article par Claire Seznec