patrimoine culturel

Aude Benoist : conserver le patrimoine bâti

Installée dans sa ville natale, l’historienne blésoise Aude Benoist travaille avec des architectes, des collectivités et des particuliers pour étudier et mettre en valeur le patrimoine bâti du Val de Loire.

Publié le

Par Claire Seznec, photo © Nicolas Wietrich

Je ne me suis jamais sentie autant épanouie dans le travail qu’aujourd’hui. À 28 ans, la Blésoise Aude Benoist a installé sa petite entreprise au cœur de la vallée ligérienne en juin 2020. Après une licence en histoire de l’art à Tours, un master spécialisé dans la réhabilitation du patrimoine bâti et une première expérience professionnelle auprès d’un architecte des bâtiments de France, elle a décidé de se lancer à son compte pour participer à la création d’une meilleure connaissance du patrimoine architectural et de ses besoins en conservation. La raison ? Je me suis rendue compte que les études historiques et architecturales réalisées en amont des chantiers de restauration ne sont pas mises en valeur, explique Aude Benoist. Elles sont pourtant l’occasion de découvrir les atouts d’un bâtiment ancien. D’autant que les recherches aux archives se doublent d’une observation fine du bâti pour déceler les traces et évolutions dues au temps.

Que ce soit avec des architectes, des municipalités ou des particuliers, Aude Benoist accompagne ses clients dans le cadre d’études historiques, d’analyses architecturales, d’études urbaines, d’inventaires du patrimoine ou encore lors de la préparation de dossiers d’inscription ou de classement : Selon les projets, mes missions peuvent servir à la mise en valeur pour le tourisme, ou à restaurer des biens sans les dénaturer, précise-t-elle.

Le Centre–Val-de-Loire regorge de pépites architecturales. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’historienne blésoise a choisi de revenir dans sa ville natale. Autour de Blois, on tombe toujours sur un petit château, un moulin, des hôtels particuliers un peu cachés, raconte-t-elle. Ils méritent tous d’être vus.

Contact : audebenoist.com

Comment comptez-vous développer votre activité ?

Depuis 2021, des collectivités locales et quelques particuliers font appel à mes services. C’est un point qui mérite d’être développé car je souhaite que mes connaissances soient accessibles au plus grand nombre. À plus long terme, l’idée d’un bureau d’études avec des archéologues et des paléographes me trotte dans la tête. Toutes les perspectives sont stimulantes intellectuellement ! Elles me donnent envie d’avancer et de répondre à de nouveaux projets d’envergure.