solidarité

Ukraine : appel à la solidarité

Marc Gricourt et la municipalité condamnent avec la plus grande fermeté l’invasion russe en Ukraine et assurent le peuple ukrainien de leur soutien. Cette crise géopolitique ouvre la voie à des difficultés régionales, au détriment des civils qui n’aspirent qu’à la paix. Si vous pouvez aider, remplissez notre formulaire ci-dessous.

Publié le

Réponses aux questions fréquentes

L’Hôtel de Ville de Blois n’est plus en charge de la collecte des dons. Pour maintenir une solidarité efficace avec l’Ukraine, consultez les ressources suivantes :

Note : si une association vous indique qu’un produit particulier n’est pas nécessaire pour l’Ukraine actuellement, n’hésitez pas à solliciter d’autres associations ou structures qui pourraient en avoir besoin pour d’autres crises humanitaires en cours.

Si vous pouvez donner de votre temps, signalez-vous ci-dessous. Vos coordonnées seront conservées et permettront, en lien avec les services de l'État, d'assurer une réponse humaine à l’éventuel accueil de ressortissantes et ressortissants dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Vous serez sollicité·e en cas de besoin. Vous pourrez aussi, si vous faites une offre de temps, être sollicité·e par la Ville pour aider à la gestion des dons.

Si vous proposez d’héberger ou de donner votre temps, vous serez sollicité·e uniquement en cas de besoin. Nous ne sommes pas en mesure de préciser si ce sera le cas et quand.

Les ressortissantes et ressortissants ukrainiens qui arriveraient en dehors de tout couloir humanitaire doivent impérativement se rapprocher du service Étrangers de la préfecture afin de se voir délivrer une autorisation de séjour.

Aucun rendez-vous n’est nécessaire. On peut se présenter spontanément (lors des jours et horaires d’ouverture), avec tous les documents utiles en sa possession (au moins une pièce d’identité).

La solidarité blésoise avec l’Ukraine en chiffres

Vous souhaitez aider ?

Votre proposition

Si vous souhaitez accueillir des ressortissantes et ressortissants ukrainiens, nous vous invitons à vous signaler en ligne sur la plateforme nationale dédiée.

Si vous souhaitez également aider d’autres façons, n’hésitez pas à continuer à remplir le formulaire ci-dessous jusqu’au bout.

Pour rappel — L’Hôtel de Ville de Blois n’est plus en charge de la collecte des dons. Pour maintenir une solidarité efficace avec l’Ukraine, consultez les ressources suivantes :

Note : si une association vous indique qu’un produit particulier n’est pas nécessaire pour l’Ukraine actuellement, n’hésitez pas à solliciter d’autres associations ou structures qui pourraient en avoir besoin pour d’autres crises humanitaires en cours.

 

Si vous souhaitez aider d’autres façons qu’en donnant, n’hésitez pas à continuer à remplir le formulaire ci-dessous jusqu’au bout.

Votre entreprise
Vos coordonnées
Les informations recueillies ci-dessus sont nécessaires pour traiter votre proposition de solidarité. En remplissant ce formulaire, vous acceptez que ces informations soient traitées par la Ville de Blois, dans le seul cadre de votre proposition. Elles peuvent également être transmises et traitées par les éventuels partenaires associatifs et institutionnels de la Ville, toujours dans le seul cadre de votre proposition.

Les données sont conservées pour un an maximum. Vous pouvez notamment accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données ; vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données). Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur la totalité de vos droits. Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données : dpo@blois.fr. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la Cnil.

Blois solidaire

Article de Camille Jaunet paru dans Blois mag 178.

Face à la gravité de la situation en Ukraine, la Ville s’est immédiatement mobilisée pour condamner la guerre et proposer son aide aux Ukrainiennes et Ukrainiens. Nombreux sont les Blésoises et les Blésois qui ont fait de même.

Dès le 24 février, la question d’apporter de l’aide à l’Ukraine s’est posée. Outre la première condamnation de l’invasion russe, la Ville a proposé de coordonner la solidarité des Blésoises et des Blésois. En lien avec les autorités consulaires ukrainiennes, une liste des produits de première nécessité a été établie et un appel à la générosité mis en ligne ici-même, plus haut sur cette page. Très vite, les Blésoises et Blésois ont répondu présents, proposant des dons, un hébergement, du temps ou encore de l’aide : écoute, traduction, aide administrative ou juridique, soutien scolaire (700 réponses ont été reçues en 10 jours).

Par souci d’efficacité, le point de collecte a été mis en place à l’Hôtel de Ville qui recueille une centaine de dons par jour. En plus de la grande implication des agents d’accueil et du service Logistique, des bénévoles ont prêté main forte depuis tout le mois de mars, pour trier et préparer les palettes avant leur acheminement au centre logistique régional de la Protection civile à Orléans, pour un départ vers l’Ukraine. La préfecture a confié la mise en œuvre de l’accueil des réfugiés à l’association ASLD 41.

Des actes symboliques

Les élu·es ont également souhaité prendre position officiellement. Ainsi, un voeu a été voté à l’unanimité en conseil municipal le 7 mars (à retrouver ci-dessous), appelant à la cessation immédiate des combats et à la reprise du dialogue et s’engageant à apporter une aide à toutes les personnes ressortissantes, ukrainiennes ou russes, qui fuient la guerre. L’éclairage du pont Jacques-Gabriel aux couleurs de l’Ukraine traduit également ce soutien, tout comme le drapeau bleu et jaune hissé au fronton de l’Hôtel de Ville. Enfin, la Ville s’est associée aux rassemblements organisés par les associations blésoises.

Témoignage

Actuellement en recherche d’emploi, il était naturel pour moi de donner de mon temps. Si je n’avais pas eu d’enfant je serais partie sur le terrain. Je me suis proposée pour réceptionner et trier les dons qui arrivent à la mairie : produits alimentaires, d’hygiène ou de santé.

— Gaëlle Rochereau, bénévole

Communiqués et vœu

Extrait du vœu du conseil municipal du 7 mars 2022 relatif à l’intervention militaire russe en Ukraine

« Depuis le 24 février dernier, le président de la Fédération de Russie a décidé d’envahir l’Ukraine. Sous des prétextes fallacieux, Vladimir Poutine et les membres de la Douma font le pari de la peur et de la destruction plutôt que de s’affirmer et de s’engager dans un dialogue diplomatique constructif. La situation régionale est extrêmement préoccupante. Les nuits sont ponctuées d’attaques armées violentes. Au-delà de l’horreur et de l’angoisse dans laquelle vivent actuellement les Ukrainiens, il convient aussi, d’évoquer la situation des manifestants russes qui souhaitent marquer leur réprobation de cette guerre de manière pacifiste et populaire et qui font l’objet d’oppression, d’arrestations et de mesures d’emprisonnement par les autorités russes. (…) Le conseil municipal condamne fermement l’atteinte territoriale de l’Ukraine et la guerre lancée par le président de la Fédération de Russie (...) et assure le peuple ukrainien de son entier soutien. (…) Le conseil municipal est prêt à tout mettre en œuvre, en partenariat avec l’État, pour accueillir les ressortissants qui fuiraient ce conflit. »

La présentation complète de ce vœu et son vote sont à retrouver dans la vidéo de la séance du 7 mars 2022 (dernier chapitre de la vidéo, à 2 h 38 m 12 s).

Dans le cadre des opérations militaires russes qui se déroulent actuellement en Ukraine, la Ville de Blois apporte son soutien aux populations, par deux moyens :

  1. L’appel à la solidarité des Blésoises et des Blésois, et au-delà, qui seraient favorables à l’accueil de ressortissantes et ressortissants ukrainiens. Pour ce faire, un formulaire est disponible ci-dessous.
  2.  Le recueil de dons au profit du peuple ukrainien, sur une base simple :
    •  couvertures thermiques, sacs de couchage, plaids, matelas, oreillers (propres et en bon état) ;
    • gels douche, dentifrice et brosses à dents, couches, serviettes en papier, antiseptique, alcool, masques réutilisables et jetables, protections hygiéniques ;
    • tentes, lits de camp, serviettes en microfibre, sets de vaisselle réutilisables (propres et en bon état) ;
    • piles, bougies, torches ;
    • eau, aliments instantanés, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, pâtes.

Ces dons seront stockés par la Ville le temps de nouer un partenariat avec une ou plusieurs associations humanitaires avec lesquelles il existe un programme dédié aux événements en Ukraine.

Marc Gricourt et la municipalité condamnent avec la plus grande fermeté l’invasion russe en Ukraine et assurent le peuple ukrainien de leur soutien. Cette crise géopolitique ouvre la voie à des difficultés régionales, au détriment des civils qui n’aspirent qu’à la paix. 

La Ville de Blois se tient à la disposition de l’État pour accueillir dans l’humanité et la fraternité, les Ukrainiens qui fuiraient la guerre. C’est le sens d’un message adressé hier au Quai d’Orsay.

Les conditions de cet accueil devront faire l’objet d’une collaboration renforcée entre la collectivité et les services de l’État sur le territoire, pour amplifier davantage nos capacités d’accueil.

Le pont Jacques-Gabriel sera illuminé aux couleurs nationales ukrainiennes, dès ce soir.

En solidarité avec le peuple ukrainien, un rassemblement est organisé aujourd’hui jeudi 24 février 2022 à 18 h, place de la République à Blois, à l’initiative de la Ligue des droits de l’homme.

La Ville de Blois s’associe à cet appel.