ciné marmots

« Ciné Dimanche » devient « Ciné Marmots »

Ciné Marmots invite parents et enfants à découvrir le cinéma et à voyager au cœur de multiples univers artistiques. Ciné Marmots, c’est l’accès au cinéma dès le plus jeune âge.

Publié le

Par Camille Jaunet

Ciné Marmots, c’est le nouveau nom donné au dispositif Ciné Dimanche, en clin d’œil à Chato’Marmots, la programmation jeune public du Chato’do. Ce cycle de cinéma, porté par la Ville en partenariat avec Les Lobis, propose tout au long de l’année une programmation spécialement étudiée pour le jeune public et pour les parents avec des séances accompagnées d’échanges, d’ateliers ou autres animations. Des films qui pour certains abordent des sujets graves et permettent d’ouvrir autrement la discussion en famille.

De véritables œuvres d’art

À ne pas manquer en octobre : le ciné concert Mes tout premiers burlesques (à partir de 3 ans), avec bruitage en direct par Jean-Carl Feldis, compositeur et musicien. Une œuvre comique suivie d’une séance interactive pour bruiter en direct ! Ensuite, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary seront exposées. Elles ont été réalisées par les enfants des classes de l’école Jules Ferry qui se sont imaginé l’histoire à partir d’extraits sans avoir vu le film, guidés par Émeline Sauvaget, auteure et illustratrice.

En pratique

  • Projections au cinéma Les Lobis (12 avenue Maunoury)
  • Tarifs : 5 € enfants et adultes. Groupes : 4 € par enfant
  • Réservation sur place et en ligne sur www.cap-cine.fr
  • Programmation sur www.cap-cine.fr
  • Programme papier disponible dans les lieux publics, mairies et au cinéma Les Lobis

Les Lobis : tout un programme !

Outre la programmation jeune public, la saison s’annonce riche aux Lobis. Le cinéma n’a pas fermé ses portes pendant l’été et a accueilli les visiteurs en mal d’écran géant depuis plusieurs mois. Parmi les temps forts de la rentrée, la projection de Debout les femmes, documentaire sur les aides à domicile, en présence de François Ruffin et Gilles Perret. A noter également la soirée Cronenberg père et fils avec, en avant-première, la version restaurée de Chromosome 3 de David Cronenberg, réalisée en 1979, suivie de Possessor de Brendan Cronenberg, sorti pendant le confinement et très peu diffusé en salle. Est prévue également une soirée avec Nicole Garcia, pour son film Amants. Seront également programmés dans l’année, Tout s’est bien passé de François Ozon, Tralala des frères Larrieu, le nouveau James Bond en VO et The French Dispatch de Wes Anderson, filmé à Angoulême… Sans oublier les rendez-vous musicaux avec All That Jazz !