Se déplacer à vélo

Pour les déplacements courts, les loisirs, l’activité physique et l’environnement, le vélo est le moyen de déplacement idéal et Blois entend favoriser son développement.

Voies cyclables

Voies cyclables

Blois compte 67 km de voies ouvertes aux cyclistes. Plus de 60 % de ces voies sont des pistes cyclables (isolées physiquement de la circulation motorisée) ou des bandes cyclables (isolées par marquage au sol). 25 % sont des voies partagées avec les piétons et les 15 % restant sont des double-sens cyclables, des voies de bus partagées ou des zones de rencontre.

La Ville tient compte des cyclistes autant qu’elle le peut, par exemple lors de nouveaux aménagements routiers.

700 kilos

C’est la quantité de gaz carbonique (dioxyde de carbone, ou CO2) qu’on évite de rejeter chaque année en se déplaçant à vélo plutôt qu’en voiture (pour des déplacements de 10 km par jour), selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Double-sens cyclable

Les double-sens cyclables permettent aux cyclistes d’emprunter certaines voies pourtant en sens interdit pour les autres véhicules. Ce dispositif, prévu par le code de la route depuis 1996, réduit considérablement la vitesse des véhicules motorisés et le risque d’accidents.

En cas de croisement difficile sur l’une de ces voies en double-sens cyclable, les véhicules de plus de 2 mètres de large doivent ralentir ou, au besoin, s’arrêter ou se garer pour laisser le passage aux vélos.

Cédez-le-passage cyclables

Les cédez-le-passage cyclables permettent aux cyclistes de continuer leur route à certains feux rouges, dans le sens autorisé et après avoir cédé le passage aux autres véhicules. Ce dispositif, prévu depuis 2010 par le code de la route, réduit de façon significative le risque d’accidents.

Sas vélo

Les sas vélo sont des espaces réservés aux cyclistes devant les feux tricolores. Ce dispositif, prévu par le code de la route depuis 1998, leur permet d’être mieux vu et d’éviter d’être trop près des sorties de gaz d’échappement des véhicules à essence.

Stationnement des vélos

Le bon stationnement des vélos est important pour garantir leur sécurité, empêcher la gêne sur la voirie et les protéger des intempéries.

Chiffres clé

  • 617 places de stationnement vélo à travers la ville, étaient disponibles à Blois en 2018
  • 9 abris à vélo (soit 63 places) étaient installés à Blois en 2018
  • 237 arceaux à vélo (soit 504 places) étaient installés à Blois en 2018
  • 1 garage à vélo (soit 50 places) fermé, sécurisé et sur abonnement, était installé à Blois en 2018.

Pour sécuriser votre vélo pendant son stationnement, privilégiez un antivol de type « U ». Au minimum, attachez le cadre (idéalement, le cadre et la roue avant) à un point fixe solide.

Vélos à assistance électrique

Blois est une ville tout en reliefs. Pour faciliter les déplacements à vélo, une aide financière pour la location ou l’achat d’un vélo à assistance électrique est proposée.

Il est ainsi possible de louer un vélo électrique auprès d’Agglopolys pour un mois, trois mois ou un an, à un tarif réduit si l’on dispose déjà d’un abonnement Azalys.

Agglopolys peut également vous accorder une subvention à l’achat d’un vélo électrique, pour 25 % de son prix (400 € maximum).

Géovélo

Le service Géovélo propose des itinéraires cyclables sur mesure, sur le web et sur une application mobile : parcours le plus sécurisé, le plus rapide, le plus plat, le moins fréquenté, etc.

L’application mobile du service permet également un guidage en direct lors d’un trajet et de signaler un problème : zone de danger, aménagement manquant ou erreur cartographique. Ces signalements sont transmis à Agglopolys, en charge des déplacements sur les 43 communes de l’agglomération blésoise.

Géovélo s’appuie sur OpenStreetMap, véritable « wiki cartographique » qui propose une base de données géographiques libres. Grâce au soutien d’Agglopolys, le service est disponible gratuitement à Blois.

Loire à vélo, EuroVelo 6 et autres balades

Au-delà des trajets quotidiens et utilitaires, le vélo est aussi un véritable moyen de visite touristique. Blois permet de profiter de cette autre facette du vélo, car la ville est un point de passage de nombreuses véloroutes de loisirs.

  • La Loire à vélo suit de près le plus long fleuve de France sur 900 kilomètres. Elle permet notamment de visiter de façon originale le Val de Loire, inscrit par l’Unesco sur la Liste du patrimoine mondial. Le parcours est aménagé et balisé pour une pratique facile et sécurisée.
  • Les parcours « Châteaux à vélo » permettent également de profiter du patrimoine culturel et naturel du Val de Loire autour de Blois. Près de 400 km d’itinéraires cyclables sont disponibles, balisés et sécurisés.
  • Pour des voyages touristiques plus conséquents, comptez sur l’EuroVélo 6. Cette autre véloroute populaire reprend le parcours de la Loire à vélo, puis continue jusqu’à la mer Noire, à l’est de l’Europe. Sur 3 653 kilomètres, elle traverse successivement dix pays et longe deux autres grands fleuves européens : le Rhin et le Danube.