Deux personnes traversent à pied une zone de rencontre.
Dans une zone de rencontre, il est possible de traverser à tout endroit sur la chaussée.

déplacements cadre de vie

Pour une circulation apaisée

La fin des travaux sur l’avenue Wilson a été l’occasion de créer une nouvelle « zone de rencontre » pour faciliter la circulation piétonne et cycliste. Une démarche qui concerne l’ensemble des quartiers de Blois. Explications.

Publié le

Une voiture ne peut pas avoir la même vitesse sur un axe principal, à proximité d’une école ou encore dans l’hyper centre où les piétonnes et les piétons sont nombreux.

Nous avons voulu adopter les modalités de circulations selon les usages des voies, rappelle Jérôme Boujot, adjoint au maire en charge de la circulation. Car une voiture ne peut pas avoir la même vitesse sur un axe principal, à proximité d’une école ou encore dans l’hyper centre où les piétonnes et les piétons sont nombreux. C’est potentiellement dangereux et nos chaussées ne sont pas construites de la même façon pour les gros trafics avec des poids lourds et pour les voies où la circulation est moins dense. Une adaptation qui va de pair avec une bonne gestion du patrimoine routier de la ville.

À chaque zone son usage

Ainsi, Blois a été « découpée » en zones selon trois catégories :

  • l’hyper centre avec des « zones de rencontre » ;
  • les zones résidentielles ;
  • et les axes routiers principaux ou secondaires.

Avec pour chaque zone, des vitesses limites adaptées :

  • 20 km/h pour les zones de rencontre ;
  • 30 km/h pour les zones résidentielles ;
  • et 50 km/h pour les axes routiers.

Une option qui est aussi moins coûteuse et plus efficace que l’aménagement de chicanes ou de ralentisseurs, qui n’incitent à ralentir que ponctuellement. La mise en place est progressive : tous les travaux de réfection des chaussées sont l’occasion d’en transformer certaines en zone de rencontre ou zone 30. Par exemple, en 2018, la réfection de la rue de la Mare a été l’occasion de créer une zone 30.

Chacune et chacun a sa place dans la cité et il n’est pas question d’interdire les voitures. Mais c’est l’intérêt général de faire ralentir les voitures sur certains axes et de les inciter à en privilégier d’autres.

Repères

Dans les zones de rencontre, les piétonnes et piétons sont prioritaires et sont autorisés à circuler sur la chaussée, même s’il y a des trottoirs. Priorité ensuite aux cyclistes avant les voitures, pour qui la vitesse est limitée à 20 km/h. Sans oublier la priorité à droite ! La zone de rencontre est signalée par un panneau spécifique. À Blois, les zones de rencontres sont situées dans l’hyper centre : rue Denis-Papin, rue Porte-Côté, avenue Wilson, rue de la Chaîne et rue des Juifs.

Dans les zones 30, la vitesse est limitée à 30 km/h et la priorité est à droite. À Blois, les zones 30 sont situées autour des zones de rencontre et dans les quartiers où l’habitat et les écoles sont denses. Dans ces zones, les piétonnes et les piétons sont prioritaires uniquement sur les passages piétons.